Reportage

Lancement du Rapport mondial sur la tuberculose 2007

23 mars 2007

A l’occasion du lancement du Rapport mondial sur la tuberculose, le Directeur exécutif de l’ONUSIDA a souligné la nécessité d’intensifier la collaboration entre les communautés de la tuberculose et du VIH si l’on souhaite atteindre l’objectif d’un accès universel à des services de prévention, de diagnostic, de traitement et de soutien de qualité dans le domaine du VIH et de la tuberculose. Le rapport, publié par l’OMS, indique que l’épidémie mondiale de tuberculose s’est stabilisée pour la première fois depuis qu’elle a été déclarée urgence de santé publique en 1993. Mais malgré ces signes d’un ralentissement de l’épidémie, il subsiste encore des obstacles majeurs à un progrès rapide contre la tuberculose, dont notamment le manque d’investissements, l’émergence de la tuberculose XDR, les liens inextricables entre le VIH et la tuberculose, et le vieillissement de la population.

Rapport mondial de lutte contre la tuberculose


20070322_PPChanreport_340.jpg

Le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, avec le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, lors du lancement du Rapport mondial sur la tuberculose à Genève.


20070322_Chan_340.jpg

Le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, a accueilli avec satisfaction les conclusions du rapport et insisté sur le fait que la tuberculose doit être combattue dans le cadre du défi élargi que constitue l’amélioration de l’accès aux services de santé primaire.


20070322_PP_340.jpg

Le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, a souligné la nécessité d’intensifier la collaboration entre les communautés de la tuberculose et du VIH si l’on souhaite atteindre l’objectif d’un accès universel à des services de prévention, de diagnostic, de traitement et de soutien de qualité dans le domaine du VIH et de la tuberculose.


20070322_someguy_340.jpg

Le Dr Mario Raviglione, Directeur du Département Halte à la tuberculose de l’OMS, a averti du grave danger que la tuberculose XDR représente pour la riposte mondiale au sida, et souligné le besoin d’un financement plus important pour soutenir la recherche de nouveaux produits diagnostiques, traitements et vaccins.


20070322_Kevin_340.jpg

Le Dr Kevin de Cock, Directeur du programme VIH/sida de l’OMS, a accueilli avec satisfaction les conclusions du rapport et insisté sur le message du Dr Piot concernant le renforcement de la cohésion entre les groupes travaillant sur la tuberculose et ceux travaillant sur le VIH.


Photos : D. Bregnard


Liens:

Lire aussi

Lire Tuberculose quelque part, tuberculose partout

Lire l’interview d’ONUSIDA avec l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la lutte contre la tuberculose

Rapport mondial sur la tuberculose

Reportages connexes