Communiqué de presse

De nouvelles analyses de l’incidence du VIH permettent d’améliorer les efforts de prévention

Les programmes nationaux de prévention du VIH peuvent mieux réussir grâce à une association d’approches de prévention – cela contribuera à faire travailler efficacement l’argent disponible en ces temps de difficultés économiques

Genève, 28 novembre 2008 – A l’occasion du 20ème anniversaire de la première célébration de la Journée mondiale sida, un nouveau rapport de l’ONUSIDA appelle les pays à réaligner leurs programmes de prévention du VIH en comprenant comment les infections à VIH les plus récentes ont été transmises, et les raisons pour lesquelles elles se sont produites.

« Cette approche contribuera non seulement à prévenir les 1000 infections suivantes dans chaque communauté, mais elle fera également travailler de manière plus efficace l’argent disponible pour le sida et aidera à proposer une riposte au sida sur le long terme et durable, » a déclaré le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, le Dr Peter Piot.

Les résultats émanant de pays qui ont mené des études sur les modes de transmission et élaboré des estimations de l’incidence ont souligné trois grandes tendances : Premièrement, le schéma des épidémies peut changer au fil du temps et de telles analyses doivent être entreprises à intervalles réguliers. Deuxièmement, dans de nombreux pays de l’Afrique subsaharienne où la prévalence du VIH est élevée, les nouvelles infections se produisent principalement à la suite de rapports sexuels avec des partenaires multiples et parmi les couples sérodifférents, c’est-à-dire lorsqu’un partenaire est séropositif et l’autre séronégatif au VIH. Et enfin, dans nombre de pays, même avec une prévalence élevée du VIH au sein de la population générale, un grand nombre de nouvelles infections peuvent également survenir dans les populations plus exposées au risque d’infection par le VIH, notamment les professionnel(le)s du sexe et leurs clients, les consommateurs de drogues injectables, et les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes – des groupes qui font souvent l’objet de peu d’attention dans les initiatives de prévention.

« Les résultats de l’étude sur les modes de transmission nous ont aidés à comprendre les principaux moteurs de l’épidémie au Lesotho, » a fait remarquer Keketso Sefeane, directeur de la Commission nationale contre le sida. « Ces résultats viendront s’intégrer dans l’actuel examen à mi-parcours de notre Plan stratégique national de lutte contre le VIH et le sida. »

« Nous avons besoin d’utiliser les connaissances et les expériences tirées de tout ce qui nous permet de mieux comprendre l’épidémie, afin de pouvoir agir avec plus d’efficacité et d’efficience, » a souligné le Dr Joana Mangueira, directrice de l’Organe national de coordination sida du Mozambique. Sur la base de ces analyses, l’ONUSIDA appelle les pays à adopter une nouvelle approche – une association de mesures de prévention – qui consiste à choisir le bon mélange d’actions et de tactiques comportementales, biomédicales et structurales pour la prévention, qui soient adaptées à la réelle épidémie du pays et aux besoins de ceux qui sont les plus exposés au risque, tout comme la bonne association et les bonnes proportions de médicaments pour le traitement antirétroviral sauvent aujourd’hui des millions de vie. 

« Il n’y a pas une solution miracle unique pour la prévention du VIH, mais nous pouvons choisir judicieusement parmi les options de prévention connues qui sont disponibles, afin qu’elles puissent se renforcer et se compléter mutuellement et atténuer la vague des nouvelles infections en cours qui balaie les avancées en matière de traitement, » a ajouté le Dr Piot.

Même si le nombre des nouvelles infections à VIH a chuté dans plusieurs pays, il y a cinq nouvelles infections à VIH pour deux personnes mises sous traitement. Comme on l’a signalé au début de 2008, quelque 3 millions de personnes bénéficient aujourd’hui d’un traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. La crise financière mondiale pourrait conduire à des réductions du financement, qui à leur tour auront des répercussions néfastes à travers tout le monde en développement en général et pour la riposte au sida en particulier.

Faits et chiffres mondiaux sur le sida

  1. Selon les estimations, 33,0 millions [30,3 – 36,1 millions] de personnes vivent avec le VIH à travers le monde.
  2. 2,7 millions [2,2 millions – 3,2 millions] de personnes ont été nouvellement infectées en 2007.
  3. 2,0 millions [1,8 million – 2,3 millions] de personnes sont décédées du sida en 2007.


Au sujet de « Perspective sida 2009 »

Le rapport expose tout d’abord certaines réalisations et certains problèmes récemment rencontrés dans la lutte contre le VIH. Il donne des exemples de la façon dont les pays appliquent les techniques de modélisation pour mieux comprendre l’incidence du VIH, dans le but de donner une nouvelle impulsion à la prévention du VIH. Perspectives sida se conclut sur une introduction à l’association de mesures de prévention du VIH et à leur application.


Contacter l’ONUSIDA 

Mallory Smuts |  +41 22 791 1697  | smutsm@unaids.org

A propos de l’ONUSIDA

L’ONUSIDA est un projet novateur des Nations Unies, qui rassemble les efforts et les ressources du Secrétariat de l’ONUSIDA et de 10 organisations du système des Nations Unies dans la riposte mondiale au sida. Le Siège du Secrétariat est à Genève (Suisse) – avec du personnel sur le terrain dans plus de 80 pays. L’action cohérente du système des Nations Unies sur le sida est coordonnée par le biais des groupes thématiques des Nations Unies et des programmes communs sur le sida. Les Coparrainants sont les suivants : le HCR, l’UNICEF, le PAM, le PNUD, l’UNFPA, l’ONUDC, l’OIT, l’UNESCO, l’OMS et la Banque mondiale. Consultez le site web de l’ONUSIDA sur www.unaids.org

Perspectives sida est un nouveau rapport de l’ONUSIDA qui apporte un éclairage sur certains problèmes parmi les plus pressants auxquels seront confrontés les décideurs et les leaders dans leur riposte aux défis que présente le sida en 2009.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays