Documents


S’éloigner du gouffre : en quête d’une thérapie antirétrovirale en Afrique du Sud, au Botswana et en Ouganda

En 2003, l’ONUSIDA a redoublé d’efforts pour assurer un accès universel et équitable aux traitements antirétroviraux, et l’un de ses neuf Coparrainants – l’Organisation mondiale de la Santé – jouera là un rôle déterminant. La première étape de cette campagne est de placer 3 millions de personnes sous traitement d’ici à 2005. Le présent document explicite ce qui est nécessaire pour parvenir à l’accès universel au traitement du VIH : vision, activisme et prise de risque. Les exemples proposés dans ce document des Meilleures Pratiques proviennent du Botswana, d’Afrique du Sud et d’Ouganda. Ils montrent l’action de communautés et d’individus courageux, qui surmontent l’obstacle que représente l’insuffisance criante des ressources en devenant des modèles d’activisme efficace. Les difficultés restent énormes : médiocrité des infrastructures sanitaires, insuffisance des installations hospitalières, manque de personnel qualifié et d’expertise dans le domaine des traitements contre le VIH/SIDA. Mais si la volonté de la communauté internationale s’associe à l’action nationale et communautaire, ‘l’impossible’ est à portée de main.

Télécharger PDF
M’envoyer ce lien par courriel
Commander cette publication

Retour à la liste complète