Documents


Nous pouvons empêcher que les mères meurent et que leurs bébés soient infectés par le VIH

Le VIH a un impact significatif sur la santé et la survie maternelles et infanto-juvéniles. Au niveau mondial, la proportion de personnes vivant avec le VIH qui est composée de femmes est restée stable et représente environ 50 %. Toutefois, la part représentée par les femmes dans les cas d’infection par le VIH est disproportionnée, tout particulièrement en Afrique subsaharienne, où on estime que 60 % des personnes vivant avec le VIH sont des femmes. Le VIH est désormais pour les femmes en âge de procréer la principale cause de mortalité à l’échelle mondiale, avec des taux de mortalité maternelle associés au VIH qui augmentent et qui dépassent toutes les autres causes de mortalité.

Télécharger PDF
M’envoyer ce lien par courriel

Retour à la liste complète