Reportage

Les événements de sensibilisation au sida se poursuivent à la Coupe du monde de cricket

03 avril 2007

20070403_SAlooking_200.jpg
Jonty Rhodes, entraîneur de l’équipe
sud-africaine de cricket (à gauche) et le
gardien de wicket A.B. De Villiers
(au centre) observent un jeune joueur de
cricket en action. L’équipe de cricket a
visité le Centre de santé Dorothy Bailey
Youth Health Centre à Georgetown, au
Guyana.
Photo : UNICEF / Wilson.

« Au cricket, chaque balle compte, et c’est la même chose avec la lutte contre le sida : la contribution de chacun fait la différence ». Tels étaient les mots du Coordonnateur ONUSIDA au Guyana et au Suriname, le Dr Ruben del Prado, s’exprimant lors d’une visite de l’équipe sud-africaine de cricket au Dorothy Bailey Youth Health Centre à Georgetown, Guyana.

Après leur courte victoire face au Sri Lanka au stade Super 8 de la Coupe du Monde ICC de Cricket 2007, l’équipe sud-africaine a décidé de prendre le temps montrer son soutien au centre de santé et à ses initiatives pour les jeunes vivant avec le VIH, le premier centre de ce type au Guyana.


S’appuyer sur le travail d’équipe pour vaincre le sida

Menée par le Ministre de la santé, le Dr Leslie Ramsammy et par les Représentants de l’UNICEF au Guyana, M. Johannes Wedenig et le Dr del Prado, l’équipe de cricket est entrée dans le hall plein à craquer d’écoliers et d’autres invités. Sous des bannières portant le slogan « Unissons-nous pour les enfants contre le sida », deux écoliers, Murisa et Darren, ont souhaité la bienvenue à tous et parlé de la nécessité de combattre la propagation du VIH. Le Dr Ramsammy a expliqué à l’assemblée que le VIH et le sida étaient un problème mondial.

« Nous sommes tous dans le même bateau et le sida ne peut être vaincu que si nous travaillons en équipe », a-t-il remarqué.

M. Wedenig dit qu’il était encourageant de voir les peuples d’Afrique du Sud et du Guyana unir leurs efforts dans une cause commune. « La connaissance c’est le pouvoir », dit M. Wedenig. « En donnant aux enfants les connaissances nécessaires pour se protéger, nous pouvons gagner ».

Parlant au nom des joueurs de cricket sud-africains, Jonty Rhodes, l’entraîneur de l’équipe, dit qu’en tant que sportifs reconnus ils avaient la possibilité de faire connaître les problèmes mondiaux auxquels la société est confrontée. « L’Afrique du Sud connaît une forte prévalence de VIH », dit-il, et l’équipe nationale de cricket s’est « engagée à faire tout ce qu’elle peut pour accroître la sensibilisation au problème du VIH et combattre la stigmatisation et la discrimination qui l’entourent ».

Dans le cadre d’une séance informelle de questions et réponses avec les jeunes et les médias présents, le batteur mondialement connu a réitéré l’importance du savoir, du travail d’équipe et de l’endurance pour lutter efficacement contre le VIH : des aptitudes similaires à celles requises pour gagner un match de cricket.

 

Réaliser ses rêves

20070403_SAcaptain_200.jpg
Saud, un étudiant guyanais, attache un
Bracelet d’Engagement au poignet de
Jonty Rhodes, entraîneur de l’équipe
sud-africaine de cricket, au Dorothy Bailey
Youth Health Centre à Georgetown,
Guyana.
Photo : UNICEF/Wilson.

Dans un moment solennel, M. Rhodes et un étudiant guyanais, Saud, se sont mutuellement attachés des Bracelets d’Engagement au poignet, alors que toutes les personnes présentes s’engageaient à se protéger eux-mêmes et à protéger les autres du VIH.

Shaun Pollock, lanceur vedette de l’équipe sud-africaine, parla de sa petite fille âgée de 3 ans : « Elle a des rêves tout comme les autres enfants », dit-il. « Je veux être sûr qu’elle pourra les réaliser ».

Après la cérémonie officielle, les visiteurs ont fait le tour du Dorothy Bailey Health Centre, puis tout le monde est sorti pour jouer au cricket. Sur un terrain bosselé d’herbe et de sable près du centre de santé, M. Pollock a lancé des balles au Ministre de la santé le Dr Ramsammy, qui a fait preuve d’un ‘coup de batte’ droit et assuré.

Une manifestation parmi de nombreuses autres organisées dans la région à l’occasion de la Coupe du monde par le Conseil international du cricket (ICC), l’UNICEF, l’ONUSIDA et le Partenariat des médias caraïbes sur le VIH/sida, afin de faire connaître la situation des enfants et des jeunes vivant avec le VIH et affectés par le virus.

 

Cet article a préalablement paru dans la section spéciale Coupe du monde ICC de cricket du site Internet ‘Unisson-nous pour les enfants contre le sida’ – www.uniteforchildren.org



Liens:

Lire ‘’La Coupe du monde de cricket accroît la sensibilisation au sida’’

Pour plus d’information sur les activités sida autour de la Coupe du monde de cricket et pour accéder aux annonces du service public veuillez svp visiter les liens suivants en anglais seulement :

Page spéciale sur la Coupe du monde de cricket

Conseil international du cricket

Campagne Live Up

Partenariat des médias caraïbes sur le VIH/sida

Reportages connexes