Reportage

Nous ne sommes pas différents de vous !

04 avril 2007

20070404_panflet_300.jpg
Brochures, posters, calendriers et autres matériels d’information
distribués partout dans le cadre de la campagne médiatique
visant à mettre fin à la stigmatisation et à la discrimination.

« Je ne peux pas être infecté parce que je ne vis pas en Afrique », déclare Mihai, 35 ans, vivant à Chisinau, capitale du Moldova. « Par ailleurs, je ne me drogue pas, je n’ai pas de relations sexuelles avec des prostituées et je ne suis pas homosexuel. Je ne peux donc pas être infecté », ajoute-t-il.

Alexandru, 23 ans, se souvient : « L’un de mes camarades d’étude était séropositif. A la fin d’un cours, nous avons continué notre discussion chez moi. Lorsque tout le monde est parti, j’ai essayé de me souvenir des objets qu’il avait touché ; je ne savais pas quoi faire de la vaisselle dont il s’était servi ».

Ces témoignages sont extraits d’une campagne nationale récemment lancée pour promouvoir la solidarité à l’égard des personnes vivant avec le VIH au Moldova. Tirés de la vie réelle, ces exemples sont révélateurs des idées fausses profondément enracinées que les habitants ont sur le sida. 

« Les résultats d’une enquête menée en 2005 sur le comportement à l’égard des personnes vivant avec le VIH nous ont grandement inquiétés » indique Mme Gabriela Ionascu, Coordonnatrice ONUSIDA pour le Moldova, «et nous avons compris qu’il nous fallait de toute urgence lutter contre la stigmatisation liée au VIH ».

L’enquête menée par la AIDS Foundation East-West a révélé que 74 % des répondants estimaient que les personnes vivant avec le VIH ne devraient pas être autorisées à fréquenter les établissements médicaux et sociaux utilisés par le reste de la population. 64 % des sondés ont déclaré avoir dans une certaine mesure peur des personnes séropositives, 45 % ont exprimé du dégoût, 37 % de la colère et 41 % étaient totalement indifférents.

En collaboration avec l’ONUSIDA, le Conseil national de coordination moldave, le ministère de la Santé et de la Protection sociale, et l’Eglise orthodoxe moldave, la AIDS Foundation East-West a élaboré un concept pour une campagne nationale à grande échelle. Le groupe a mobilisé suffisamment de fonds pour produire quatre clips vidéo destinés à être diffusés à la télévision nationale, des messages sous forme de spots courts pour la radio et des affiches devant être placardées sur les panneaux publicitaires dans les rues. Avec le soutien financier de l’Agence suédoise de coopération au développement international (ASDI), la campagne a pour but de vaincre les peurs infondées et les attitudes négatives à l’encontre des personnes directement affectées par le VIH, ainsi que de démythifier le sida en faisant circuler des informations précises sur la transmission du VIH.

Avec pour slogan « Soutenez-les, ils ne sont pas différents de vous ! », la campagne se déroulera sur plus de quatre mois dans cinq régions : Chisinau, Baltsi, Edinets, Comrat et Tiraspol. D’autres événements sont également prévus pour encourager les interactions et les débats.

La campagne donne la parole aux personnes vivant avec le VIH qui peuvent ainsi raconter leur histoire, les injustices qu’elles ont subies et leur rejet par d’autres membres de la communauté. Elle permet aussi aux personnes séronégatives d’exprimer leurs peurs et d’expliquer comment elles sont parvenues à les surmonter. La campagne met tout en œuvre pour que le public s’identifie aux personnages représentés et pour lutter contre l’idée que le sida ne sévit que dans des contrées lointaines.

« Cette campagne est unique en son genre », déclare Elena Voskresenskaya, Directrice régionale de la AIDS Foundation East-West, « parce que jamais auparavant des personnes vivant avec le VIH n’avaient pris part à une telle opération. Elles vont tenter pour la première fois de partager avec la société leurs impressions, leurs appréhensions, leurs problèmes et leurs rêves, s’efforçant de ce fait de susciter une attitude plus tolérante vis-à-vis du VIH et du sida ».

D’après les derniers chiffres officiels, près de 3 400 personnes vivent avec le VIH au Moldova en 2007.




AIDS Foundation East-West (AFEW) est une organisation humanitaire non gouvernementale néerlandaise travaillant dans le domaine de la santé publique pour réduire les conséquences du VIH en Europe de l’Est et en Asie centrale. L’AFEW intervient dans tous les domaines de la prévention et du traitement, et a acquis une expérience précieuse en menant des campagnes d’information. L’AFEW suit les meilleures pratiques internationales qui tiennent compte et s’inspirent des mentalités et traditions des populations de chaque pays.

Liens:

Visionner les vidéos

Site Internet de l’ONUSIDA au Moldova (en anglais)

Site Internet de la AIDS Foundation East-West (AFEW) (en anglais)

Reportages connexes