Reportage

Améliorer la confidentialité et la sécurité des informations ayant trait au VIH

21 juin 2007

20070621_hand_240.jpg
Garantir que les informations ayant trait au VIH
sont archivées en toute sécurité et conservées dans
le respect de la confidentialité permettra d’éviter
le risque de stigmatisation et de discrimination des
individus et des communautés.
Photo: ONUSIDA/A.Gutman.

Dans les pays à revenu faible et intermédiaire, on note un élan en faveur d’une amélioration de la prise en charge des patients et des services de suivi et d’évaluation du VIH. A cette fin, tous les systèmes d’information, sur papier ou sous forme électronique, doivent permettre un accès relativement facile à l’information. Pour s’assurer que la confidentialité des patients n’est pas compromise dans ce processus, de nouvelles directives ont été publiées.

Le document ‘Interim Guidelines on Protecting the Confidentiality and Security of HIV Information’ (directives provisoires pour la protection de la confidentialité et de la sécurité des informations ayant trait au VIH) donne des indications sur le transfert des données, les principes directeurs, voire l’élimination des données pour préserver la confidentialité des patients.

Lors d’un séminaire spécial organisé par l’ONUSIDA et le Plan présidentiel d’urgence d’aide à la lutte contre le sida (PEPFAR), des professionnels internationaux de la santé et des personnes vivant avec le VIH ont examiné les matériels existants susceptibles d’être adaptés aux pays à revenu faible et intermédiaire.

« Il est nécessaire de disposer de bonnes informations cliniques pour assurer une prise en charge et des soins optimaux aux personnes vivant avec le VIH », a déclaré Eddy Beck, conseiller technique principal du Département de l’évaluation de l’ONUSIDA. « Garantir que les informations sont archivées en toute sécurité et conservées dans le respect de la confidentialité permettra d’éviter le risque de stigmatisation et de discrimination des individus et des communautés, et d’améliorer la qualité des informations collectées », a-t-il ajouté.

Les nouvelles directives contiennent des définitions, des principes directeurs et des recommandations techniques pour préserver la vie privée, la confidentialité et la sécurité des informations relatives au VIH.

Les principales recommandations des directives se présentent comme suit:

20070621_doctor_240.jpg
Utiliser des données sur la santé des individus pour
atteindre des objectifs de santé publique doit se
faire dans le respect des droits des personnes à la
vie privée et à la confidentialité.
Photo : ONUSIDA/A.Gutman.
        • Utiliser des données sur la santé des individus pour atteindre des objectifs de santé publique doit se faire dans le respect des droits des personnes à la vie privée et à la confidentialité.
        Les données sur la santé des individus doivent servir à améliorer la santé publique et à réduire les risques pour tous. Les politiques, les procédures et les méthodes techniques doivent être mis en balance afin de protéger la santé des individus et la santé publique.
      • Les droits individuels et les droits publics doivent être mis en balance, et doivent être basés sur les principes des droits de la personne.
      • Les pays doivent faire et appliquer des lois relatives au respect de la vie privée et de la confidentialité ; les paramètres pertinents de ces lois doivent être étudiés et connus de toutes les personnes ayant accès à des données sur la santé
      • L’élaboration et l’examen des lois et des procédures relatives aux informations sur le VIH doivent bénéficier d’une participation active de toutes les parties prenantes concernées, y compris les personnes vivant avec le VIH et celles qui en sont affectées, les professionnels de la santé, et les experts juridiques et éthique
      • Les organismes de financement doivent se conformer à ces directives et dégager des fonds pour leur mise en œuvre. La volonté de préserver la sécurité et la confidentialité doit être l’une des conditions du financement.

Ces directives provisoires seront testées sur le terrain et des matériels de formation complémentaires seront élaborés.




Liens:

Télécharger le document ‘Directives provisoires sur la protection, la confidentialité et la sécurité de l'information relative au VIH’ (pdf, 464 Kb) (en anglais)

Reportages connexes