Reportage

Mères mentors

21 juin 2007

Dans le cadre des efforts visant à prévenir la transmission du VIH de nouvelles mères à leur nourrisson, l’Afrique du Sud a mis en place un programme appelé ‘Mothers to Mothers’ (m2m). Dans ce programme, des femmes sont formées pour conseiller d’autres femmes enceintes et de nouvelles mères vivant avec le VIH. M. Gene Falk a expliqué que ‘Mothers to Mothers’ se révélait un modèle de prise en charge efficace et durable. Les femmes peuvent aussi contacter un centre d’appel téléphonique d’urgence, ce qui s’est avéré être un moyen important d’éducation et de soutien. L’éducation du public au moyen d’émissions télévisées, a aussi été très efficace pour informer les femmes au sujet de la transmission mère-enfant du VIH.

En Zambie, plus de 16 % des adultes âgés de 15 à 49 ans vivent avec le VIH. Le Dr. Namwinga Chintu, du Centre zambien de recherche sur les maladies infectieuses, a indiqué que l’une des priorités était d’organiser un suivi pour trouver les nourrissons qui avaient été exposés au VIH. Elle a ajouté qu’en Zambie les initiatives visant à prévenir la transmission mère-enfant du virus avaient été renforcées grâce à la collaboration du Gouvernement zambien et de partenaires appuyés par le Gouvernement américain. Dans un pays où l’épidémie de sida a eu un impact dévastateur sur tous les aspects de la vie, la coopération entre le gouvernement et les partenaires concernés dans la riposte au sida était essentielle. Elle a demandé la mise en place de programmes de financement novateurs pour aider à prévenir la transmission mère-enfant du VIH et l’application de méthodes qui renforcent l’adhésion du gouvernement à cette cause.

« Un petit coup de pouce dans la bonne direction peut avoir beaucoup d’effet », a-t-elle déclaré.

Elle a évoqué les nombreux obstacles à la mise en œuvre de programmes de lutte contre le VIH, notamment la concurrence entre les priorités sanitaires, la difficulté de dispenser des services dans les zones difficiles d’accès et le faible taux d’accouchement dans les établissements de santé.




Liens:

Davantage d’informations sur la Réunion des personnes chargées de la mise en œuvre de la lutte contre le VIH/sida

Reportages connexes