Reportage

La Coupe du monde de cricket partenaire de la sensibilisation au sida

11 mars 2007

20070311_oneplayer_300.jpg
Photo: ONUSIDA/ICC

Parmi les célébrations marquant l’ouverture, le dimanche 11 mars 2007, de la Coupe du monde de cricket dans les Caraïbes, les joueurs et les spectateurs du monde entier ont été appelés à réfléchir à la vie des enfants et des jeunes de la région vivant avec le VIH ou affectés par celui-ci.

Le message faisait partie intégrante des efforts conjoints du Conseil International du Cricket (ICC), de l’ONUSIDA, de l’UNICEF et du Partenariat des médias caraïbes sur le VIH/sida (CMBP) en vue d’appeler l’attention sur les problèmes des enfants et des jeunes affectés par le VIH dans la région et de souligner la nécessité d’intensifier l’action face au sida dans la région.

La Coupe du monde est le point d’orgue de la saison annuelle de cricket. Plus de deux milliards de téléspectateurs seront devant leur poste pendant les sept semaines de la compétition, pour suivre la bataille que se livreront 16 équipes pour prendre part à la finale, qui aura lieu à la Barbade le 28 avril 2007.

 

Activités de sensibilisation au sida

Par le biais des nombreuses activités qui auront lieu pendant les sept prochaines semaines, le public, en particulier les jeunes âgés de 15 à 24 ans, sera informé sur la stigmatisation et la discrimination entourant le VIH et sur la manière de se protéger contre le virus. Le partenariat est un des éléments de l’engagement de l’ICC à promouvoir « l’esprit du cricket » et son impact positif sur la société, et à soutenir la campagne lancée en 2005 par l’UNICEF, l’ONUSIDA et d’autres partenaires.

« L’esprit du cricket est une composante particulière de notre sport et constitue un concept qui va au-delà des limites du terrain de sport », explique Percy Sonn, le Président de l’ICC. Et d’ajouter : « Nous espérons que l’éventail d’activités mis en place lors de la Coupe du monde de cricket contribuera de manière importante à la sensibilisation et à la réduction de la stigmatisation entourant le VIH dans les Caraïbes et dans le monde toujours grandissant du cricket.

Une série de messages vidéo soutenant la campagne « Unissons-nous pour les enfants contre le sida », enregistrée par 28 des meilleurs joueurs de cricket du monde y compris le capitaine australien Ricky Ponting et le capitaine indien Rahul David, sera diffusée à la télévision et lors des matches.

 

20070311_players_300.jpg
Photo: ONUSIDA/ICC

Les joueurs et les officiels de chaque équipe porteront le ruban rouge et bleu de la campagne lors de leurs premiers matches et de la finale. Par ailleurs, les joueurs visiteront dans les Caraïbes des programmes de soutien à des enfants et des jeunes affectés par le VIH.

Parmi les événements de cette coupe du monde, le Caribbean Broadcast Media Partnership sur le VIH/sida – une coalition de plus de 50 diffuseurs de 23 pays et territoires caraïbes – lancera également la première campagne VIH/sida multipartenaires menée par des médias, sous le nom de LIVE UP! La campagne a pour objectif d’encourager les populations des Caraïbes, en particulier les jeunes, à envisager ce qu’ils peuvent faire pour endiguer la propagation du VIH.

« La portée exceptionnelle des médias dans les Caraïbes nous offre une occasion unique d’éduquer le public sur la prévention du VIH et sur les moyens de combattre la stigmatisation et la discrimination qui entourent la maladie, » note la Présidente du Comité directeur du Partenariat, Allyson Leacock. « En faisant ce que nous faisons le mieux, c’est-à-dire communiquer avec nos voisins, nous aidons notre public à rester en bonne santé et bien informé, et travaillons tous ensemble à réduire l’impact du VIH dans notre région. »

 

Le sport, une force de changement

Le cricket est populaire dans plusieurs des pays les plus touchés par le sida, y compris l’Inde et l’Afrique du Sud. Ensemble, ces deux pays comptent 11 millions des 40 millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde.

Dans les Caraïbes, l’ONUSIDA estimait à 250 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH en 2006, dont 15 000 étaient des enfants de moins de 15 ans.

« Les jeunes d’aujourd’hui n’ont jamais connu un monde sans sida. Les sportifs célèbres – tels que les meilleurs joueurs de cricket du monde – peuvent servir de modèles pour la jeune génération d’aujourd’hui et lui transmettre des connaissances relatives au sida, » remarque le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. « Le sport est une force de changement qui peut briser les barrières, développer l’estime de soi et enseigner des aptitudes et des comportements sociaux. En soulignant les problèmes liés au sida, la Coupe du monde de cricket et ses stars montrent précisément le genre de riposte exceptionnelle qui est nécessaire pour faire face au défi exceptionnel que constitue le sida. »”




Pour plus d’information sur les activités relatives au sida autour de la Coupe du monde de cricket et pour accéder aux annonces du service public veuillez svp visiter les liens suivants (en anglais):

Page spéciale sur la Coupe du monde de cricket
Conseil international du cricket
Campagne Live Up
Partenariat des médias caraïbes sur le VIH/sida

Reportages connexes