Reportage

Fournir des soins communautaires en Inde

28 février 2008

20080303_sewa3_200.jpg
De passage en Inde, le Directeur exécutif
de l’ONUSIDA, le Peter Piot, a visité
l’Ashram Sewa, un centre qui offre des
soins de première nécessité, un appui et
des formations professionnelles.

De passage en Inde, le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, le Dr Peter Piot, a visité l’Ashram Sewa, un centre qui offre des soins de première nécessité, un soutien et des formations professionnelles.

En 1996, Ton Snellaert, conduisant à Delhi une nuit, vit un homme couché dans la rue. Poursuivant son chemin, il vit des centaines d’autres personnes qui dormaient sur le bord de la route. Cette expérience le motiva à mettre sur pied un centre d’accueil dans un des faubourgs du Nord de Delhi, et une année plus tard, la ‘Delhi House’ ouvrait ses portes. Au cours de sa première année, le petit centre de 12 chambres a accueilli 45 personnes, leur fournissant des soins et un appui. Plus de 3’000 personnes ont depuis lors passé ses portes et il est maintenant mieux connu sous le nom ‘d’Ashram Sewa’. Sewa est un mot Hindi qui signifie ‘la pratique du service désintéressé’ et ashram signifie ‘communauté spirituelle’.

La clinique, dont le personnel est composé de trois infirmières et d’un médecin, offre une aide médicale gratuite et des conseils et tests VIH et tuberculose confidentiels. Le centre a poursuivi sa croissance et offre aujourd’hui le traitement de la tuberculose, un programme d’éducation des enfants et des formations professionnelles.

20080303_sewa_200.jpg
La clinique, dont le personnel est
composé de trois infirmières et d’un
médecin, offre une aide médicale
gratuite, et des conseils et tests VIH et
tuberculose confidentiels.

L’Ashram a attiré des volontaires venus du monde entier, réunis par la même passion de servir les autres. Une des volontaires est Kaye Kirsch, qui gère actuellement le centre. « Notre communauté est fondée sur la compassion et se concentre sur le rétablissement de la dignité, tout en apportant amour et soins de qualité à ceux qui en ont le plus besoin, » dit-elle. « Plusieurs membres de notre personnel sont venus ici parce qu’ils avaient besoin d’aide puis ils ont choisi de rester au centre pour aider les autres, » ajoute-t-elle.

Reportages connexes


Liens utiles:

Le site Internet Sewa Ashram (en anglais)