Un vote du Sénat reconduit le programme mondial d’aide à la lutte contre le sida du gouvernement (PEPFAR)

Bookmark and Share

Reportage

Un vote du Sénat reconduit le programme mondial d’aide à la lutte contre le sida du gouvernement (PEPFAR)

17 juillet 2008

20080717_pepfar_200.jpg
Photo: Plan présidentiel d'urgence d'aide
à la lutte contre le sida (PEPFAR/Plan
d'urgence)

Le Sénat américain a voté une loi autorisant le financement d’une aide de US$ 48 milliards pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme sur les cinq prochaines années. Cette loi remplacera et multipliera par trois le montant prévu par la loi actuelle (aide de US$ 15 milliards) votée par le Congrès en 2003 et arrivant à échéance à la fin septembre.

M. George W. Bush, Président des Etats-Unis d’Amérique, a annoncé un Plan présidentiel d’urgence d’aide à la lutte contre le sida (PEPFAR/Plan d’urgence) lors d’un discours sur l’Etat de l’Union en 2003. Celui-ci représentait alors l’engagement le plus important jamais pris par un pays en faveur d’une initiative internationale pour la santé consacrée à une seule maladie.

Le PEPFAR apporte une aide à 15 pays en Afrique subsaharienne, en Asie et dans les Caraïbes.

Lire la déclaration de l’ONUSIDA (en anglais)