Les spécialistes mondiaux de la santé respiratoire débattent de la tuberculose et du VIH

Bookmark and Share

Reportage

Les spécialistes mondiaux de la santé respiratoire débattent de la tuberculose et du VIH

15 octobre 2008

20081014_TB_India_200.jpgVivre avec la tuberculose à Kolkata, India. Photo: LHIL/Kaushik Sengupta/Drik

Dans de nombreuses parties du monde, la tuberculose est une des principales causes de maladie et de décès parmi les personnes vivant avec le VIH, bien qu’il soit possible, dans la plupart des cas, de la prévenir et de la guérir.

En 2006, moins de 1% des personnes vivant avec le VIH ont pratiqué un test de dépistage de la tuberculose, alors que l’on estime qu’un tiers des personnes vivant avec le VIH dans le monde sont co-infectées par la tuberculose et présentent un risque élevé de développer la maladie.

En dépit du lien inextricable entre les deux maladies, les efforts déployés pour s’attaquer au VIH et à la tuberculose sont restés, pendant bien des années, en grande partie séparés. Reconnaissant l’importance d’une coordination des efforts, la Conférence mondiale sur la santé respiratoire, qui se tient du 16 au 20 octobre 2008, organise une série de symposiums sur la tuberculose et le VIH.

La 39ème Conférence mondiale sur la santé respiratoire de l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (l’Union) se déroulera au Palais des Congrès, à Paris, France. Cette année, la conférence est placée sous le thème « menaces mondiales pour la santé respiratoire : l’importance des réponses du système de santé ». En plus de quelque 14 symposiums (en anglais), une session spéciale sur la collaboration des programmes TB et VIH (en anglais) sera organisée. Les conclusions de cette session feront l’objet d’un suivi lors de la Conférence mondiale sur la santé respiratoire en 2009.

« L’interaction mortelle entre les épidémies de VIH et de tuberculose est une menace à la fois pour la santé respiratoire mondiale et pour les personnes vivant avec le VIH », affirme Alastair Reed, conseiller VIH/tuberculose à l’ONUSIDA.

« Accroître la collaboration entre les programmes sur la tuberculose et le VIH, comme le souhaite cette conférence, renforce notre riposte commune et aide à surmonter les obstacles auxquels font face les systèmes de santé pour fournir un accès universel et sauver des vies », ajoute-t-il.

L’objectif est de faciliter le dialogue et d’échanger des expériences entre spécialistes du VIH et de la tuberculose, car il est universellement reconnu qu’une collaboration améliorée entre les deux types de programmes permettra une prévention et un traitement plus efficaces de la tuberculose parmi les personnes vivant avec le VIH et à des progrès importants en matière de santé publique.

Kaisernetwork.org est le producteur web officiel de la 39ème Conférence mondiale sur la santé respiratoire et fournira un accès aux événements quotidiens.