Reportage

Une jeune chercheuse kenyane distinguée à l'occasion de la 5e conférence de l'IAS

21 juillet 2009

20090722_IAS2009-logo_200.jpg

La Société internationale du sida (IAS) et ses partenaires ont annoncé le nom de la lauréate pour cette année du Prix de la jeune chercheuse sur la question des femmes, des filles et du VIH.

Il s'agit du Dr Linnet N. Masese, du Kenya, pour son analyse intitulée, Etude prospective des effets des traitements antirétroviraux sur les comportements sexuels à risque dans une cohorte de femmes kenyanes très exposées au risque d'infection. Ce travail a été sélectionné parmi les analyses éligibles soumises à un comité d'examen et retenues pour être présentées lors de la conférence 2009 de l'IAS.

La récompense sera remise au Dr Masese pendant la Session plénière de l'IAS qui se tiendra le 22 juillet 2009, par le Dr Julio Montaner, Président de la Société internationale du sida, et le Dr Catherine Hankins, Conseillère scientifique principale de l'ONUSIDA.

Ce prix, qui a vu le jour en 2006, récompense l'excellence des travaux d'une chercheuse d'un pays à faibles revenus ou à revenus intermédiaires, dans le domaine de la recherche ou de la pratique, sur les femmes, les filles et les questions sexospécifiques relatives au VIH.

Le Dr Linnet N. Masese a obtenu son diplôme de médecine à l'Université de Nairobi (Kenya) en 2003. Elle est également titulaire depuis 2008 d'un Master en santé publique (épidémiologie et santé internationale) de l'Université de Washington à Seattle (Etats Unis).

Le Dr Masese dirige actuellement la section clinique de l'Université de Nairobi et du site de l'Université de Washington à Mombasa. Elle bénéficie du soutien du Centre international Fogarty sous la forme d'un poste universitaire dans le pays attribué par le programme international de formation et de recherche sur le sida de l'Université de Washington. Dans le cadre de cette fonction, elle dirige deux études intitulées Etendre la durabilité des traitement de première intention : étude pilote sur les traitements antirétroviraux administrés directement et Santé vaginale : une approche comportementale innovante visant à réduire la transmission du VIH et des IST. En septembre 2009, le Dr Masese commencera un cursus de formation prédoctorale dans le cadre du programme de troisième cycle en épidémiologie de l'Université de Washington.

Le prix de 2000 dollars est financé conjointement par l'IAS, le Forum de liaison avec l'industrie de l'IAS et l'ONUSIDA, et bénéficie du soutien du Centre international de recherche sur les femmes et de la Communauté internationale des femmes vivant avec le VIH.

La Conférence de l'IAS sur la pathogénie, les traitements et la prévention du VIH constitue la plus importante conférence scientifique ouverte au monde sur le VIH. La Conférence 2009 de l'IAS se tient au Cap en Afrique du Sud jusqu'au 22 juillet 2009.

Reportages connexes


Partenaires:

Société internationale du sida (en anglais)

Centre international de recherche sur les femmes (en anglais)

La communauté internationale des femmes vivant avec le VIH (en anglais)


Liens externes:

IAS 2009 (en anglais)