Reportage

La grippe A(H1N1) et l’infection à VIH

01 mai 2009

Swine Influenza « La grippe A(H1N1) »
Photo: C. S. Goldsmith and A. Balish, CDC

De nombreuses interrogations émergent au sujet des effets que pourrait avoir la grippe A(H1N1)*, apparue récemment, sur les personnes vivant avec le VIH, car celles-ci sont plus vulnérables aux infections opportunistes.

Il n’existe aucun document faisant état d’interactions cliniques entre le VIH et le virus de la grippe A(H1N1), dont la transmission, la période d’incubation et les manifestations cliniques sont, dans l’ensemble, similaires à celles des virus grippaux saisonniers. Les données disponibles ne permettent pas de prédire les effets d’une éventuelle pandémie humaine de grippe sur les personnes vivant avec le VIH, mais les interactions entre le VIH et la grippe A(H1N1) pourraient, elles, être importantes. Les plans nationaux de préparation à la grippe devraient prendre en considération les besoins des personnes vivant avec le VIH, et les plans nationaux de lutte contre le sida, notamment dans les pays où la prévalence du VIH est élevée, devraient envisager une action de santé publique, nécessaire en cas de pandémie de grippe.

L’Organisation mondiale de la Santé a élaboré une note d’orientation pour aider les pays et les professionnels de santé à comprendre les risques en la matière et à prendre les mesures adéquates.

*À dater du 30 avril 2009, l'OMS se réfère au nouveau virus de la grippe sous la dénomination de « grippe A(H1N1) ».

Reportages connexes


Coparrainants:

OMS


Centre de presse:

Grippe porcine à A/H1N1 (27 avril 2009)