Le Secrétaire général des Nations Unies rencontre des membres du personnel de l'ONU séropositifs

Bookmark and Share

Reportage

Le Secrétaire général des Nations Unies rencontre des membres du personnel de l'ONU séropositifs

20 mai 2009

Members of UN Plus, UN Secretary-General and the UNAIDS Executive Director gathered for a meeting in Geneva on 20 May 2009 Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a organisé une rencontre à Genève avec des membres séropositifs du personnel de l'ONU et le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, 20 mai 2009. Photo: ONUSIDA/P. Virot

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a organisé une rencontre à Genève avec des membres séropositifs du personnel de l'ONU et le Directeur exécutif de l'ONUSIDA. Les membres du personnel concernés font partie de UN Plus, un groupe de sensibilisation du système de l'ONU mis en place en 2005, afin de promouvoir les droits des membres du personnel séropositifs et de fournir à ceux-ci un soutien de la part de leurs collègues.

S'adressant aux personnes présentes, le Secrétaire général a réitéré son soutien à UN Plus et reconnu qu'il était très fier de l'engagement et de la vigueur des membres du groupe.

Le groupe UN Plus a rencontré M. Ban pour la première fois en 2007, lors d'une réunion décrite par le Secrétaire général des Nations Unies comme « l'une des expériences les plus émouvantes de [sa] vie » ; la réunion d'aujourd'hui était l'occasion de rendre compte au Secrétaire général des dernières avancées et de solliciter la poursuite de son soutien.

Bhatupe Mhango, Coordonnatrice de UN Plus, a exprimé sa reconnaissance pour le travail effectué par le Secrétaire général dans le domaine de la défense des droits des personnes séropositives, avec pour preuve les multiples rencontres du Secrétaire général avec des personnes vivant avec le VIH à l'occasion de ses voyages officiels à travers le monde.

L'engagement en faveur de l'accès universel inclut un accès universel pour tous les membres du personnel de l'ONU.

M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA

Le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, M. Michel Sidibé, qui adhère également sur les plans personnel et organisationnel à la vision du groupe UN Plus, s'est engagé à continuer de soutenir le groupe et à défendre les membres du personnels de l'ONU vivant avec le VIH. « L'engagement en faveur de l'accès universel inclut un accès universel pour tous les membres du personnel de l'ONU », a-t-il insisté.

La question des inégalités, sur les plans notamment de la reconnaissance des unions entre personnes du même sexe et de l'assurance maladie, a constitué un point central de l'agenda de la réunion. Les participants sont tombés d'accord sur la nécessité d'une harmonisation de l'assurance maladie dans l'ensemble du système de l'ONU afin d'en réduire la complexité.

Michel Sidibe and Ban Ki-moon
UNAIDS Executive Director Michel Sidibé and UN Secretary-General Ban Ki-moon listened to HIV positive UN staff members who are part of a UN system-wide advocacy group called UN Plus. 20 May 2009, Geneva.
Credit: UNAIDS/P. Virot

Depuis 2007, les effectifs du groupe UN Plus, organisé et soutenu par l'ONUSIDA, ont grossi pour atteindre 150 membres ; ceux-ci sont répartis dans 41 pays et travaillent pour 21 institutions des Nations Unies.

Dans le cadre de sa stratégie d'information, UN Plus a signé des accords de partenariat avec d'autres organisations, dont la FICSA (Fédération des associations de fonctionnaires internationaux) et le CCISUA (Comité de coordination des associations et syndicats internationaux du personnel du système des Nations Unies). UN Plus poursuit également des partenariats avec d'importants réseaux de personnes vivant avec le VIH, notamment les réseaux FICR+, GNP+, ICW, ainsi que le tout nouveau FIPF+, et a mis en place un forum destiné aux femmes. 

De tels partenariats sont au coeur de la vision du groupe UN Plus. Comme le faisait remarquer Kate Thomson, Responsable de l'unité des partenariats avec la société civile de l'ONUSIDA, au Secrétaire général, « les membres du groupe UN Plus ont récemment préparé la voie vers l'adoption d'un nouvel agenda pour la prévention, la santé et la dignité des personnes séropositives, qui rassemblera les efforts de collaboration de l'ONUSIDA et des réseaux de personnes séropositives à l'échelle mondiale, en vue de la réalisation de l'accès universel. »

La stigmatisation des personnes vivant avec le VIH reste une préoccupation bien réelle du personnel des Nations Unies. En effet, cette stigmatisation demeurant un souci majeur, il a été rapporté au Secrétaire général que 80% des membres du groupe UN Plus n'ont pas divulgué pas leur statut sérologique à ce jour. Un mère de famille travaillant pour l'OMS a assisté à la réunion en gardant l'anonymat, soulignant la réalité les problèmes personnels et quotidiens liés à la stigmatisation et à la révélation d'une séropositivité.

Pour davantage d'informations sur UN Plus, consultez le site web du groupe à l'adresse suivante : www.unplus.org