Des scientifiques se réunissent dans le cadre de la conférence « AIDS Vaccine 2009 »

Bookmark and Share

Reportage

Des scientifiques se réunissent dans le cadre de la conférence « AIDS Vaccine 2009 »

19 octobre 2009

20091019_Vaccnes_200.jpg
UNAIDS Executive Director Michel Sidibé at the press conference of the 2009 AIDS Vaccine Conference. Paris, 19 October 2009. Credit: UNAIDS

La conférence annuelle « AIDS Vaccine » s’est ouverte aujourd’hui à Paris. Les progrès accomplis dans la mise au point d’un vaccin et les répercussions des résultats des essais sur l’avenir feront l’objet de discussions comptant parmi les points importants du programme. Dans un discours d’ouverture à la conférence, le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, a déclaré que les premiers défis à relever pour parvenir à une riposte efficace au sida concernaient l’accès au vaccin et son prix.

M. Sidibé a évoqué les progrès accomplis dans le domaine de la recherche sur le vaccin contre le sida. Les résultats obtenus récemment en Thaïlande ont donné de l’espoir à de nombreux scientifiques dont les travaux portent sur la découverte d’un vaccin contre le VIH qui soit sans danger et d’une grande efficacité. Pour M. Sidibé, ces efforts témoignent de la vigueur et de la dynamique des actions menées collectivement au niveau mondial pour tenir la promesse de mettre au point un vaccin contre le sida.

Il se peut qu’une décennie nous sépare d’un “vaccin prêt à l'emploi”, mais lorsqu’un tel vaccin contre le VIH sera disponible, il devra être financé comme un bien public accessible à tous.

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA

Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA a en outre parlé du défi qui réside dans la création de conditions propices à une mise en œuvre massive d’une vaccination efficace contre le sida. Les traitements antirétroviraux existent depuis 1996, mais l’accès à ceux-ci est véritablement devenu une réalité lorsque les dirigeants du monde entier ont fait l’objet d’une pression de l’opinion publique. Il en est résulté que le prix de ces médicaments a diminué, ce qui a permis à des millions de personnes vivant avec le VIH dans les pays en développement d’avoir accès aux traitements.

Aujourd’hui, les militants du sida répètent les mêmes actions, cette fois pour faire baisser le prix des traitements de deuxième intention.

« Il se peut qu’une décennie nous sépare d’un “vaccin prêt à l'emploi”, mais lorsqu’un tel vaccin contre le VIH sera disponible, il devra être financé comme un bien public accessible à tous », a déclaré M. Sidibé. « D’ici là, nous devons redoubler d’efforts dans le domaine de l’association des méthodes de prévention du VIH pour endiguer la montée continue de nouvelles infections. »

La conférence « AIDS Vaccine 2009 » accueillera des chercheurs reconnus et de jeunes chercheurs ainsi que des cliniciens, des épidémiologistes et des experts en santé publique, qui ont pour buts de mettre en commun des données d’expérience et des avancées scientifiques et de renforcer les collaborations.

Organisée par la Global HIV Vaccine Enterprise à Paris en l’an 2000, la première conférence « AIDS Vaccine » visait à faire avancer le domaine de la recherche sur le vaccin contre le VIH à travers des débats, des échanges et des enseignements. La réunion annuelle est aujourd’hui considérée comme le principal lieu de circulation des informations scientifiques sur la mise au point d’un vaccin efficace contre le VIH, qui constitue une tâche difficile et stimulante. La conférence s’achèvera le 22 octobre.