Les jeunes athlètes olympiques sensibilisés au VIH

Bookmark and Share

Reportage

Les jeunes athlètes olympiques sensibilisés au VIH

23 août 2010

20100823_YOG_UNAIDS_200
Les Jeux olympiques de la Jeunesse donnent une possibilité de souligner le rôle des jeunes dans la promotion de la prévention du VIH. Crédit: ONUSIDA

L’ONUSIDA a coordonné des activités clés – ateliers de danse axés sur la thématique du sida, jeux sportifs destinés à sensibiliser à la question du VIH et création de ses propres messages de prévention – lors des premiers Jeux olympiques de la Jeunesse, dans le cadre du programme culturel et éducatif conçu pour encourager les jeunes athlètes olympiques à en apprendre davantage sur les questions de bien-être, de vie saine et de responsabilité sociale.

Pendant les Jeux olympiques de la Jeunesse, qui se déroulent à Singapour du 14 au 26 août, un chalet ONUSIDA et une série d’ateliers ont fourni des informations sur la sexualité et la transmission du VIH, notamment sur les mythes et les idées fausses, à l’occasion de jeux interactifs, de discussions entre pairs et d’ateliers innovants de dance et de théâtre.

Organisées dans le village olympique, les activités ont été proposées aux 3 600 jeunes athlètes âgés de 14 à 18 ans inscrits aux Jeux et aux 1 400 responsables d’équipes. Tous les jours, des centaines de jeunes athlètes ont visité le chalet et participé aux ateliers de l’ONUSIDA – dont les activités ont toutes été coordonnées et animées par des bénévoles des partenaires de l’ONUSIDA, tels que le réseau Y-PEER des Philippines et l’organisation BEADS de Singapour, ainsi que par des bénévoles des Jeux olympiques de la Jeunesse.

« Malgré les obstacles linguistiques, nous avons réussi à rassembler et canaliser les énergies d’athlètes venant de milieux et de cultures différents pour discuter du VIH et insister à nouveau sur le besoin de protection et de sensibilisation » a déclaré Mario Balibago, bénévole du réseau Y-PEER.

Pendant la visite du chalet ONUSIDA, les athlètes ont été encouragés à publier des commentaires sur la page Facebook de l’ONUSIDA. Kernesha Spann, jeune coureur du 400 mètres de Trinidad et Tobago, a publié la déclaration suivante : « C’est une bonne chose que de parler du VIH avec les jeunes et de partager les discussions… dans le monde entier. Protégez-vous et aimez ceux qui vivent avec le VIH ».

Le chalet ONUSIDA a également accueilli un certain nombre d’éminents visiteurs, notamment M. Jacques Rogge, Président du Comité international olympique, et M. Wilfried Lemke, Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service de la paix et du développement, qui a commenté l’utilisation de formats innovants pour diffuser des messages sur le VIH auprès des jeunes dans le contexte du sport.

Le partenariat avec les Jeux olympiques de la Jeunesse s’efforce de mettre l’accent sur la priorité de l’ONUSIDA de donner aux jeunes les moyens de se protéger contre le VIH et d’intervenir dans le cadre des activités à l’appui de l’Année internationale de la Jeunesse – qui a débuté le 12 août. Après les interventions réussies mises en place à Singapour, l’ONUSIDA continuera à travailler avec le Comité international olympique pour renforcer le partenariat, notamment en étudiant le développement d’une structure « Jeunes athlètes champions de la riposte contre le VIH ».

« Le sport est un moyen incroyablement efficace pour faire passer les messages sur le VIH auprès des jeunes. Comme les athlètes, les bénévoles qui travaillent avec nous au chalet ont aussi été extrêmement sensibilisés aux questions relatives au VIH et ont voulu faire passer le mot » a déclaré Dawn Foderingham, Conseillère en partenariats de l’Équipe d’appui aux régions de l’ONUSIDA pour l’Asie et le Pacifique, qui a coordonné la participation du Programme commun aux Jeux olympiques de la Jeunesse. « Les jeunes sont des champions, tant sur le terrain qu’en dehors, et leur leadership dans la riposte contre le VIH peut avoir un impact déterminant » a-t-elle ajouté.