Les étapes à suivre après le gel microbicide tenofovir 1%

Bookmark and Share

Reportage

Les étapes à suivre après le gel microbicide tenofovir 1%

24 novembre 2010

Après près de 20 ans de recherche, les résultats des essais du CAPRISA 004 ont prouvé pour la première fois que l’usage d’un microbicide vaginal constitue un moyen de prévention sain et efficace contre l’infection au VIH chez les femmes.  

À la suite des résultats d’un étude Sud-Africaine (CAPRISA 004) ayant démontré qu’un gel microbicide vaginal contenant du Ténofovir était dans 39% des cas capable de réduire le risque d’infection au VIH chez la femme lors des rapports sexuels, l’OMS et l’ONUSIDA ont convoqué en Août 2010, un mois après l’annonce, une réunion dont l’objet était de passer en revue les implications des résultats du CAPRISA 004 et de définir les étapes à suivre par la suite.

Les participants à la réunion ont convenu pour suivi des actions prioritaires ci-dessous :

  • Des études de sécurité supplémentaires;
  • Un essai d’efficacité en Afrique pour confirmer le schéma posologique de dosage du
    CAPRISA 004 BAT 24;
  • Un essai d’efficacité et de sécurité du dosage simplifié et les échéanciers de test de VIH;
  • L’étude de mise en œuvre en Afrique du Sud; et, 
  • Les résultats du traitement et l’étude de la résistance.

Pour en savoir plus, lire le résumé analytique du rapport de la réunion, ou télécharger le rapport entier ici.