La région Asie-Pacifique s’UNiT pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles

Bookmark and Share

Reportage

La région Asie-Pacifique s’UNiT pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles

25 novembre 2010

Steve Kraus, Directeur de l’Équipe d’Appui Régionale de l’ONUSIDA pour l’Asie et le Pacifique salue Son Altesse Royale la Princesse Bajrakitiyabha de Thaïlande au lancement de la campagne UNiTE pour l’Asie et le Pacifique. 25 Novembre, 2010.

Selon les données de la Banque Mondiale, les femmes âgées entre 15 et 44 ans sont plus exposées au viol et à la violence conjugale qu’elles ne le sont au cancer, aux accidents de voiture et au paludisme. La violence physique infligée par le partenaire intime constitue la forme de violence la plus courante dont les femmes sont victimes à travers le monde; elles sont battues, contraintes à entretenir des rapports sexuels sans leur consentement, et victimes d’abus divers.

Le 25 Novembre, pour faire chorus avec la Journée Internationale de l’élimination des violences faites aux femmes, la Campagne “UNiTE (S’UNiR) pour Mettre Fin aux Violences Faites aux Femmes” du Secrétaire Général des Nations Unies a été lancée à Bangkok, en Thaïlande. C’est un évènement auquel ont assisté Son Altesse Royale la Princesse Bajrakitiyabha de Thaïlande, S.E le Premier Ministre de Thaïlande, Mr Abhisit Vejjajiva et l’ensemble des responsables des bureaux régionaux des agences des Nations Unies.

Toutes les formes de violences faites aux femmes constituent une violation des droits humains et une dégradation de la dignité et de l’égalité des genres

Son Altesse Royale la Princesse Bajrakitiyabha de Thaïlande.

“Toutes les formes de violences faites aux femmes constituent une violation des droits humains et une dégradation de la dignité et de l’égalité des sexes,” a dit Son Altesse Royale la Princesse Bajrakitiyabha de Thaïlande.

La campagne UNiTE pour l’Asie et le Pacifique vise à rallier les gouvernements, la société civile, le secteur privé, les média et la famille des Nations Unies autour de l’objectif commun qui consiste à éliminer les violences sexospécifiques dans la région.

“Ni l’égalité des sexes, ni le développement ne peuvent être pleinement atteints tant que les violences faites aux femmes et les filles seront tolérées, garderont les mêmes proportions et ne seront pas résolues,” a déclaré le Premier Ministre de Thaïlande, Mr Abhisit Vejjajiva lors du lancement de la campagne.

L’exposition accrue des femmes à l’infection au VIH du fait des violences a été présentée comme une préoccupation principale lors du lancement de la campagne . Selon des enquêtes réalisées dans la région auprès d’un échantillon représentatif de la population, les femmes victimes de violences physiques et sexuelles courent quatre fois plus le risque d’être infectées au VIH que les femmes n’ayant jamais été victimes de tels sévices. 

Dans l’optique de la vision Zéro nouvelle infection, Zéro discrimination et Zéro décès dû au SIDA de l’ONUSIDA, il est capital de se pencher sur les violences faites aux femmes

Steve Kraus, Directeur de l’Équipe Régionale de l’ONUSIDA pour l’Asie et le Pacifique

“Dans l’optique de la vision Zéro nouvelle infection, Zéro discrimination et Zéro décès dû au SIDA de l’ONUSIDA, il est capital de se pencher sur les violences faites aux  femmes,” Steve Kraus, Directeur de l’Équipe Régionale de l’ONUSIDA pour l’Asie et le Pacifique, qui a participé à la cérémonie de lancement de la campagne. 

L’Équipe d’Appui Régionale de l’ONUSIDA et le Bureau Régional du FNUAP pour l’Asie et le Pacifique collaborent étroitement avec l’UNIFEM, la Commission Économique et Sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) dans le déploiement et la mise en œuvre de la campagne dans la région.

Lancée en 2008, la Campagne UNiTE du Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-moon pour Mettre Fin aux Violences Faites aux Femmes vise à prévenir et à éliminer les violences faites aux femmes et aux jeunes filles dans toutes les parties du monde.