L’efficience, les résultats et l’optimisation des ressources ont été au centre des discussions avec le Secrétaire d’État britannique au développement international lors de sa visite à l’ONUSIDA

Bookmark and Share

Reportage

L’efficience, les résultats et l’optimisation des ressources ont été au centre des discussions avec le Secrétaire d’État britannique au développement international lors de sa visite à l’ONUSIDA

26 janvier 2011

Andrew Mitchell, Secrétaire d’État au développement international (à droite), et Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. Siège de l’ONUSIDA. 26 janvier 2011. Photo : ONUSIDA

M. Andrew Mitchell, Secrétaire d’État britannique au développement international, a rencontré M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, au siège du Programme commun le 26 janvier. Le gouvernement du Royaume-Uni s’est engagé à axer sa politique d’aide internationale sur le bien-être des femmes et des enfants.

M. Mitchell, qui dirige le Département pour le développement international (DFID), a insisté sur la nécessité pour la riposte au sida d’être efficiente, de générer des résultats et d’utiliser de manière optimale les ressources disponibles. M. Sidibé partage sa vision des priorités de la riposte – lesquelles sont notamment soutenues par la nouvelle stratégie de l’ONUSIDA. Il a rappelé que les investissements collectifs engagés pour lutter contre le sida ont permis d’obtenir des résultats sans précédent et en particulier un élargissement de l’accès au traitement et une prévention permettant d’éviter que les mères décèdent et que les nourrissons soient infectés par le VIH.