Lors de sa visite à l’ONUSIDA, le responsable de l’USAID place l’innovation au centre des discussions sur la riposte au sida

Bookmark and Share

Reportage

Lors de sa visite à l’ONUSIDA, le responsable de l’USAID place l’innovation au centre des discussions sur la riposte au sida

27 janvier 2011

Dr Rajiv Shah, administrateur de l’Agence Américaine pour le Développement international (USAID), et M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. 27 janvier 2011.
Photo : ONUSIDA.

Le Dr Rajiv Shah, administrateur de l’Agence Américaine pour le Développement international (USAID), s’est rendu au siège de l’ONUSIDA à Genève le 27 janvier pour rencontrer M. Michel Sidibé, Directeur exécutif du Programme commun.

Lors de la réunion, M. Sidibé a remercié le Dr Shah pour le partenariat solide et durable avec les pouvoirs publics américains et fait part de ses priorités d’action pour la riposte au sida – telles que présentées dans la nouvelle stratégie de l’ONUSIDA. Cette dernière fixe dix résultats clés en vue de la réalisation de la la vision de l’ONUSIDA, à savoir : zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida.

Sous le leadership du Dr Shah, l’USAID s’est récemment engagée dans une réforme complète, intitulée USAID FORWARD, qui met l’accent pour que l’aide au développement génère des résultats et dynamise l’innovation.

Le Dr Shah et M. Sidibé se sont entretenus sur les mesures à prendre pour s’assurer que les récentes avancées majeures de la recherche et du développement de nouvelles techniques de prévention du VIH (telles que le gel microbicide Tenefovir) puissent arriver jusqu’aux personnes qui en ont besoin. Le Dr Shah et M. Sidibé ont aussi réfléchi à la manière dont les deux organisations pourraient collaborer de manière stratégique pour s’assurer que les efforts de prévention du VIH soient éclairés par le concret.

Les États-Unis d’Amérique sont leader dans le développement de nouvelles techniques de prévention du VIH. Ils sont aussi le plus important donateur de l’ONUSIDA et le plus grand bailleur de fonds de l’aide à la riposte mondiale au sida.