Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lance le rapport annuel d'avancement sur les Objectifs du Millénaire pour le développement

Bookmark and Share

Reportage

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lance le rapport annuel d'avancement sur les Objectifs du Millénaire pour le développement

07 juillet 2011

Rapport OMD 2011

Le 7 juillet, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a lancé le rapport annuel d'avancement sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le  rapport OMD 2011, mettant en lumière là où des avancements ont été faits et là où des efforts plus intenses sont nécessaires de toute urgence. Le rapport présente les dernières statistiques sur chacun des objectifs, de manière globale et régionale, recueillies par le biais de plus de 25 agences de l'ONU et internationales.
Le rapport de cette année montre que le monde est sur la voie pour réduire de moitié la proportion de personnes vivant dans une pauvreté extrême. Il montre régalement que certains pays en développement comme le Burundi, Madagascar, le Rwanda, le Togo et la Tanzanie ont atteint, ou presque atteint, l'objectif d'envoyer tous les enfants à l'école primaire. Par ailleurs, 2,6 milliards de personnes vivent encore sans accès à des toilettes ou des latrines, et presque un milliard de personnes souffrent quotidiennement de la fin, et plus de 350 000 femmes meurent chaque année de complications lors de la grossesse ou en couches.

Les investissements dans la prévention et le traitement du VIH ont porté leurs fruits

Le rapport souligne que les nouvelles infections au VIH baissent régulièrement - entre 2001 et 2009 le taux d'incidence du VIH a baissé de près de 25% au plan mondial - et que, grâce à l'augmentation du financement et à l'expansion de programmes majeurs, le nombre de personnes bénéficiant de la thérapie antirétrovirale pour le VIH a été multiplié par 13 de 2004 à 2009.

La publication note également que les femmes et les adolescents sont particulièrement vulnérables au VIH avec les jeunes (âgés de 15 à 24 ans) représentant 41% des nouvelles infections parmi ceux âgés de 15 ans ou plus, et selon l'ONUSIDA, les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans représentent 26% de toutes les nouvelles infections globalement. Le rapport OMD met l'accent sur la nécessité de connaissances améliorées, compréhensives et correctes sur le VIH parmi les jeunes hommes et les jeunes femmes dans les régions en développement

Selon le nouveau rapport, plus d'enfants rendus orphelins par le SIDA en Afrique subsaharienne vont maintenant à l'école, augmentant leurs chances de bénéficier de protection et d'appui. La publication note également les progrès enregistrés dans la réduction du risque du VIH pour les nouveau-nés.

Le secrétaire général est à Genève pour prononcer le discours d'ouverture lors du segment de haut niveau de l'importante session 2011 du Conseil économique et social (ECOSOC).