Forum mondial des partenaires sur les enfants touchés par le VIH : l'heure est venue de traduire les engagements en actes

Bookmark and Share

Reportage

Forum mondial des partenaires sur les enfants touchés par le VIH : l'heure est venue de traduire les engagements en actes

03 juin 2011

Une version de cet article est également publiée sur www.unicef.org

Hilda Chilekwa et son bébé, Mwitwa, dans leur maison de Lusaka, en Zambie. (2009)
Photo : UNICEF/Christine Nesbitt

Les efforts mondiaux visant à améliorer la vie des enfants touchés par le VIH s'intensifient mais ne répondent toujours pas aux besoins croissants de millions d'entre eux. On estime que 16,6 millions d'enfants ont perdu un de leurs parents ou les deux en raison de maladies liées au sida, dont la grande majorité en Afrique subsaharienne.  

Le Forum mondial des partenaires sur les enfants touchés par le VIH réunit une centaine de représentants de haut niveau issus des gouvernements, de la société civile, des donateurs, des organisations internationales et des instituts universitaires dans un effort visant à promouvoir des approches fondées sur des données probantes dans le but d'améliorer la vie des enfants touchés par le VIH. Intitulé Des données probantes aux effets concrets, cet événement, qui a débuté le 3 juin à New York, est organisé conjointement par l'UNICEF, le Plan présidentiel américain d'aide d'urgence à la lutte contre le sida (PEPFAR) et l'ONUSIDA.

Protéger les mères et les enfants contre le VIH

Les efforts destinés à prévenir les nouvelles infections au VIH chez les enfants sont fondamentaux et peuvent servir de point d'entrée pour les soins et l'appui à l'ensemble de la famille, en particulier par une meilleure intégration des couples dans le dépistage et le conseil, le traitement, les soins et l'appui en matière de VIH, en liaison avec les actions de dépistage et de traitement du VIH au sein des services de santé infantile.

« Chaque mère, chaque père et chaque enfant devrait avoir accès à des soins de santé complets incluant la prévention et le traitement du VIH », a déclaré Michel Sidibé, directeur exécutif de l'ONUSIDA, qui participera au forum. « Il faut donner aux parents la possibilité de protéger leurs enfants du VIH et d'accéder à un traitement antirétroviral vital pour leur propre santé ».

D'immenses difficultés

De nombreux enfants touchés par le VIH continuent d'être confrontés à d'immenses difficultés, liées notamment à la charge représentée par les soins à leurs proches malades, au traumatisme de la perte de leurs parents, à la détresse économique et à des frais de santé élevés. Il existe également un risque accru de premier rapport sexuel précoce et d'abus, qui peut rendre les enfants, en particulier les filles, plus vulnérables à une infection par le VIH.

Chaque mère, chaque père et chaque enfant devrait avoir accès à des soins de santé complets incluant la prévention et le traitement du VIH.

Michel Sidibé, directeur exécutif de l'ONUSIDA

« En plus d'avoir vécu la tragédie de la perte d'un parent ou d'un être cher à cause du sida, ces enfants subissent la stigmatisation, la discrimination et l'exclusion hors du milieu scolaire et des services sociaux », explique le Dr Anthony Lake, directeur exécutif de l'UNICEF. « Pour aider ces enfants à réaliser la totalité de leur potentiel, il est urgent que nous investissions dans des programmes nationaux de protection sociale axés sur la lutte contre la pauvreté et la stigmatisation, et qui répondent aux besoins particuliers des familles touchées par le VIH ».

L'ambassadeur Eric Goosby, coordonnateur de la lutte mondiale contre le sida pour le gouvernement américain, admet qu'il est nécessaire de mettre en œuvre des investissements ciblés pour améliorer la vie des enfants touchés par l'épidémie. « Le gouvernement américain représente le plus important soutien aux programmes visant les orphelins et les enfants vulnérables, et nous maintenons fermement notre engagement. Pour la suite, nous partageons avec d'autres la responsabilité de réaliser des investissements judicieux qui permettront à terme d'assurer un avenir positif aux enfants touchés par le VIH/sida ».

Pendant deux jours, le forum se penchera sur :

  • les leçons tirées au niveau national pour l'aide aux enfants touchés par le VIH et à leurs familles ;
  • les mécanismes servant à protéger ces enfants contre la marginalisation et la discrimination et à élargir leur accès aux services sociaux essentiels ;
  • l'importance d'une protection sociale adaptée aux enfants et le renforcement des systèmes de sécurité sociale dans le but d'accroître l'accès aux services de prévention, de traitement et de soins en matière de VIH ;
  • l'augmentation de l'impact des investissements et l'obtention de meilleurs résultats pour ceux qui en ont le plus besoin.

Les recommandations du Forum mondial des partenaires seront reprises dans les discussions lors de la Réunion de haut niveau des Nations unies sur le sida qui aura lieu à New York du 8 au 10 juin 2011.

Le Forum mondial des partenaires

Le Forum mondial des partenaires a été créé en 2003 en vue d’accélérer la réalisation des engagements pris à l’échelle mondiale en faveur des enfants affectés par le VIH, comme le prévoient la Déclaration d’engagement sur le VIH/sida de l’Assemblée générale des Nations unies de 2001 et les Objectifs du Millénaire pour le développement.