S'adapter à l'épidémie actuelle : l'UNESCO lance sa nouvelle stratégie de lutte contre le sida

Bookmark and Share

Reportage

S'adapter à l'épidémie actuelle : l'UNESCO lance sa nouvelle stratégie de lutte contre le sida

18 octobre 2011

La nouvelle stratégie de lutte contre le sida de l'UNESCO vise à faire face à l'évolution de l'épidémie de sida.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a récemment lancé une nouvelle stratégie de lutte contre le sida pour faire face à l'évolution de l'épidémie de sida.

La stratégie articule la contribution de l'UNESCO avec la stratégie de l'ONUSIDA « Objectif zéro » et appelle à accélérer l'accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l'appui en matière de VIH.

« Toute l'organisation est mobilisée à l’échelle internationale, régionale et nationale, avec des activités appropriées sur le plan culturel, qui transforment les relations entre les sexes et s’appuient sur des éléments probants. L'approche interdisciplinaire qui nous caractérise est une force bien adaptée à l'éradication du VIH », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova.

Le lancement a été présidé par Qian Tang, Sous-Directeur général pour l'éducation de l'UNESCO, accompagné de Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA responsable de la gestion et des relations extérieures, et de Mark Richmond, Coordinateur général de l'UNESCO pour le VIH et le sida.

Les autres intervenants incluaient Lady Cristina Owen-Jones, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour le programme d’éducation et de prévention contre le VIH, le Pr Luc Montagnier, lauréat du prix Nobel de médecine, Patricia Machawira, conseillère régionale sur le sida de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est et l’Afrique australe, et Pablo Torres Aguilera, responsable des jeunes vivant avec le VIH de l’organisation Dance4Life.

Toute l'organisation est mobilisée à l’échelle internationale, régionale et nationale, avec des activités appropriées sur le plan culturel, qui transforment les relations entre les sexes et s’appuient sur des éléments probants. L'approche interdisciplinaire qui nous caractérise est une force bien adaptée à l'éradication du VIH

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO

Dans son discours, Mme Beagle a loué la nouvelle stratégie de l'UNESCO et le rôle clé de l'organisation dans la promotion de l'engagement du secteur de l'éducation dans les ripostes nationales au sida. « La stratégie de lutte contre le sida de l'UNESCO s'attaque à des défis critiques pour protéger les jeunes contre les infections au VIH et met en particulier l’accent sur la promotion de ripostes complètes au VIH dans le secteur de l'éducation. »

Avec la nouvelle stratégie, l'éducation sur la prévention du VIH sera intégrée dans le contexte plus large de la promotion de la santé pour veiller à ce que l’ensemble des filles, des garçons, des jeunes femmes et des jeunes hommes aient accès à une éducation complète en matière de santé. De plus, la stratégie de l'UNESCO décrit trois priorités:

  • renforcer les capacités nationales pour des ripostes au VIH efficaces et durables dans le secteur de l'éducation ;
  • assurer une éducation plus complète à la sexualité et sur le VIH ;
  • faire avancer l'égalité des sexes et protéger les droits de l'homme.

L'UNESCO espère que sa nouvelle stratégie de lutte contre le sida renforcera le rôle pivot du secteur de l'éducation dans une riposte au sida efficace. Mieux informés sur les questions du VIH et de la santé dans un environnement enrichissant et propice à l’apprentissage, les jeunes pourront faire des choix plus éclairés pour vivre de manière plus sûre et en meilleure santé.