Mégaoctets et OMD, ou comment le haut débit peut contribuer à faire le bien

Bookmark and Share

Reportage

Mégaoctets et OMD, ou comment le haut débit peut contribuer à faire le bien

25 octobre 2011

Le directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, participant à la séance « Mégaoctets et OMD » du Sommet sur le leadership du haut débit.
Photo : UIT

Il est largement reconnu que les technologies de l'information et de la communication (TIC) peuvent accélérer l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Mais il reste à savoir comment on peut élargir leur accès et leur contenu. Cette question était le thème de la séance plénière du Sommet sur le leadership du haut débit qui s'est tenu à Genève les 24 et 25 octobre 2011.

Lors de la séance « Mégaoctets et OMD », le président du Burundi Pierre Nkurunziza a soulevé la question du renforcement des partenariats pour que les citoyens du pays aient accès au haut débit. Selon le président Nkurunziza, ceci permettrait de stimuler l'e-gouvernement, l'e-apprentissage, l'e-santé et l'e-commerce.

Ses réflexions ont été reprises par le Commodore Josaia Voreqe Bainimarama, premier ministre de la République des îles Fidji, dont la mission est d'atteindre 890 000 personnes réparties sur 110 îles au moment où « le haut débit devient une solution pour surmonter le problème de la distance ». 

Il est absolument indispensable que nous fassions participer la jeunesse à ce niveau, non pas comme destinataires de nos messages mais comme acteurs et créateurs du changement. Nous avons besoin d'intégrer plus de citoyens du monde dans ce mouvement international.

Michel Sidibé, directeur exécutif de l'ONUSIDA

Pour Klaus Leisinger, président et P.-D.G. de la Fondation Novartis, le haut débit permet un accès plus démocratique aux connaissances. 

Osman Sultan, P.-D.G. de Du, une compagnie de télécommunications intégrée basée aux Émirats arabes unis, a déclaré que les TIC étaient devenues un besoin et un droit de l'homme fondamental. M. Sultan a souligné le fait que les anciens plans d'activités ne fonctionneraient pas dans ce nouvel écosystème. « Le client n'appartient à personne », a-t-il déclaré en parlant de la manière dont on peut bâtir une plateforme tout en sachant que ce sont les clients qui décideront de comment l'utiliser. 

Le sommet était organisé par l'Union internationale des télécommunications (UIT) et la Commission pour le développement digital sous le thème « Le haut débit pour le bien du monde ». Il a étudié la manière dont les infrastructures et les services haut débit pouvaient profiter aux pays en développement.

La Commission pour le développement digital

Le Sommet sur le leadership du haut débit a réuni des grands industriels, différents chefs d'État et de gouvernement, les dirigeants d'un certain nombre d'organisations internationales et des membres de la Commission pour le développement digital de l'UIT/UNESCO. 

Le directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé , lors du lancement d'une nouvelle initiative dirigée par des jeunes pour des jeunes appelée « Crowd Out AIDS »
Photo : UIT

À l'occasion de ce Sommet, le directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, a lancé une nouvelle initiative dirigée par des jeunes pour des jeunes appelée « Crowd Out AIDS » (Enrayer le sida). En utilisant les réseaux sociaux les plus célèbres du monde ainsi qu'une plateforme Wiki, le Secrétariat de l'ONUSIDA demande à de jeunes leaders de bâtir sa nouvelle stratégie de lutte contre le VIH auprès des jeunes, de débattre et de la mettre en œuvre en collaboration avec l'ONUSIDA. L'objectif est d'atteindre plus de 100 000 jeunes et leur donner la possibilité de partager leurs idées.

« Il est absolument indispensable que nous fassions participer la jeunesse à ce niveau, non pas comme destinataires de nos messages mais comme acteurs et créateurs du changement », a déclaré M. Sidibé. « Nous avons besoin d'intégrer plus de citoyens du monde dans ce mouvement international. »

La Commission pour le développement digital a été créée par l'UIT et l'UNESCO en mai 2010 avec l'objectif d'accélérer l'atteinte des OMD en déployant le haut débit dans tous les pays.