Le Directeur exécutif de l'ONUSIDA salue l'Ethiopie pour son remarquable progrès dans la riposte au sida

Bookmark and Share

Reportage

Le Directeur exécutif de l'ONUSIDA salue l'Ethiopie pour son remarquable progrès dans la riposte au sida

18 décembre 2012

Michel Sidibé rencontre le Premier ministre Hailemariam Desalegn dans le bureau du Premier ministre à Addis Abeba, Ethiopie, le 17 décembre 2012.
Photo : ONUSIDA/A.Fiorente

Lors d'une visite officielle en Ethiopie le 17 décembre, Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA, a félicité le pays sur la baisse significative du nombre de nouvelles infections à VIH qu'il a réussi à réaliser dans les 10 dernières années. Entre 2001 et 2011, le taux de nouvelles infections à VIH parmi les adultes en Ethiopie a été réduit de 90%.

« Cette baisse de nouvelles infections à VIH est une avancée considérable, » déclare M. Sidibé. « La réalisation de l'Ethiopie démontre au monde qu'il est possible de prévenir le VIH en Afrique subsaharienne. »

M. Sidibé a rencontré le Premier ministre d'Ethiopie Haile Mariam Desalegn qui a succédé au Premier ministre Meles Zenawi après son décès au août cette année. Le Directeur exécutif de l'ONUSIDA a félicité le Premier ministre Haile Mariam sur sa nomination et lui a exprimé sa confiance dans le fait de poursuivre l'héritage de son prédécesseur qui était connu comme étant un ardent défenseur de la riposte au sida.

Le Premier ministre Haile Mariam déclare que l'agenda de développement de son pays est centré sur les personnes et destiné à améliorer l'état de santé des familles, avec leur participation totale, en utilisant les technologies locales ainsi que le savoir-faire et la sagesse de la communauté.

M. Sidibé en appelle au Premier ministre en tant que nouveau Président de l'Union africaine et Président d'AIDS Watch Africa (AWA) pour renforcer l'AWA comme une instance responsable. M Sidibé a également demandé l'aide du Premier ministre pour traduire en actions une nouvelle feuille de route adoptée par les chefs d'État africains lors du 19e Sommet de l'Union africaine qui s'est tenu à Addis Abeba en juillet. La feuille de route définit un nouveau cap pour les ripostes au sida, à la tuberculose et au paludisme du continent et souligne l'importance d'une responsabilité partagée dans la solidarité mondiale.

La baisse de nouvelles infections à VIH en Ethiopie est une avancée considérable et démontre au monde qu'il est possible de prévenir le VIH en Afrique subsaharienne

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA

Le Ministre des Affaires étrangères, Dr Tedros Adhanom, a reconnu le soutien de l'ONUSIDA pour aider l'Ethiopie à réaliser une réduction massive des nouvelles infections à VIH. Il a également souligné que la nouvelle feuille de route sur la responsabilité partagée est une approche innovante qui encourage les leaders africains à s'approprier la transformation des ripostes de santé sur leur continent.

Alors que l'Ethiopie a fait d'énormes progrès en réduisant les nouvelles infections à VIH, le pays fait encore face aux défis pour stopper toute nouvelle infection parmi les enfants. Le dernier Rapport ONUSIDA – Journée mondiale sida note que seules 24% des femmes enceintes vivant avec le VIH reçoivent une thérapie antiretrovirale pour réduire la transmission du VIH. M. Sidibé a rencontré le Dr Kesetebirhan Admassu, Ministre de la Santé, qui l'a informé sur le nouveau plan accéléré du pays pour l'élimination de nouvelles infections parmi les enfants ainsi que la fourniture aux enfants de traitements antirétroviraux pédiatriques. Le Dr Kesetebirhan Admassu a souligné que la prévention à toute nouvelle infection à VIH parmi les enfants sera mieux prise en compte dans le programme de santé en Ethiopie.

Lors de sa visite d'un jour en Ethiopie, M. Sidibé a également rencontré le commissaire aux Affaires sociales de l'Union africaine, Mustapha Sidiki Kaloko. Le Commissaire a demandé le soutien de l'ONUSIDA à la Commission de l'Union africaine en développant un programme transversal pour la riposte au sida comprenant tous les secteurs de la Commission de l'Union africaine.

M. Sidibé a rencontré le commissaire pour la Paix et la Sécurité de l'Union africaine à la Commission de l'Union africaine, Ramtane Lamamra, et en appelle au soutien du commissaire pour faire avancer la mise en œuvre de la Résolution 1983 du Conseil de sécurité de l’ONU adoptée en juin 2011. La résolution appelle également à aligner les efforts de prévention du VIH visant à mettre fin à la violence sexuelle en période de conflit et au lendemain de conflits.