La Fondation Elena Pinchuk AntiAIDS et l'ONUSIDA récompensent les ripostes interactives au sida

Bookmark and Share

Reportage

La Fondation Elena Pinchuk AntiAIDS et l'ONUSIDA récompensent les ripostes interactives au sida

20 janvier 2012

La Fondation Elena Pinchuk ANTIAIDS a présenté les lauréats du concours « Réseaux sociaux et téléphones mobiles pour la prévention du VIH » le 18 janvier 2012. Les projets proposés par l'organisation sud-africaine à but non lucratif Cell-Life et par le portail Internet chinois Danlan ont été déclarés vainqueurs. Plus de 50 équipes provenant de 19 pays ont participé à ce concours.

« Nous avons reçu de nombreuses idées très créatives. Nous avons été réellement impressionnés par la qualité des projets proposés », a affirmé Olga Rudneva, directrice exécutive de la Fondation Elena Pinchuk ANTIAIDS. « Le format choisi pour ce concours nous a permis non seulement de choisir les meilleurs propositions mais aussi de trouver de nouveaux associés dans la riposte au sida. »

Organisé en collaboration avec la Commission de haut niveau de l'ONUSIDA sur la prévention du VIH, le concours a été lancé en juin 2011. Il avait pour but d'identifier les projets innovants utilisant des technologies de communication populaires pour diffuser les connaissances sur le VIH auprès des jeunes.

L'idée de ce concours a été lancée au cours du Symposium sur les réseaux sociaux et la technologie mobile organisé à l'Université de Stellenbosch, en Afrique du Sud, le 2 mai 2011. Le concours a donné aux professionnels du secteur médical, aux développeurs de logiciels, aux experts en marketing sur les réseaux sociaux et aux organisations non gouvernementales une opportunité de présenter des stratégies de prévention du VIH utilisant les technologies en ligne, dans le but de réduire les infections par le VIH chez les jeunes ainsi que la stigmatisation et la discrimination à l'encontre des personnes vivant avec le VIH.

Le premier projet vainqueur, Cell-Life, provient d'Afrique du Sud et a pour objectif de réduire les infections par le VIH en transmettant des messages de prévention du VIH aux jeunes de Khayelitsha en utilisant les technologies mobiles. Le deuxième vainqueur, le portail Danlan, développera des jeux en ligne contenant des informations sur la prévention du VIH destinées aux hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Grâce à des versions en ligne de jeux comme « Action ou vérité », les joueurs seront informés des risques associés aux rapports sexuels non protégés et de l'importance des mesures de prévention.

Les réseaux sociaux sont un nouveau moyen de communication de tout premier plan. Ils évoluent rapidement, sont fortement modulables et constituent un canal d'influence très puissant pour orienter les avis et les opinions

Geng Le, membre de la direction de Danlan

« Les réseaux sociaux sont un nouveau moyen de communication de tout premier plan. Ils évoluent rapidement, sont fortement modulables et constituent un canal d'influence très puissant pour orienter les avis et les opinions », a indiqué Geng Le, membre de la direction de Danlan. « Nous estimons que notre projet est un moyen simple de transmettre des messages importants sur un sujet grave. Il les rendra peut être plus efficaces et plus faciles à accepter pour ceux qu'ils visent. »

Les deux vainqueurs recevront un financement de 10 000 dollars US chacun pour mettre les projets en œuvre. La Fondation Elena Pinchuk ANTIAIDS prévoit aussi d'adapter les technologies proposées par les projets lauréats pour les utiliser en Ukraine. 

Selon Michael Bartos, responsable de l'équipe stratégique de l'ONUSIDA, le concours a intensifié certaines des ripostes au sida les plus à la pointe de la technologie. « Le renforcement de la prévention du VIH doit devenir une composante constante de notre vie quotidienne, aussi naturelle que de recevoir un message textuel ou d'ouvrir un navigateur internet », a déclaré M. Bartos. « La Fondation Elena Pinchuk ANTIAIDS a permis de trouver une multitude de moyens novateurs et créatifs de mettre le monde sur la voie conduisant à zéro nouvelle infection à VIH », a-t-il ajouté.

Les projets ont été évalués par un jury composé d'experts en technologies de pointe et en prévention du VIH, dont Chris Hughes, directeur exécutif de Jumo International, Inc. et l'un des co-fondateurs de Facebook, Garth Japhet, PDG de Heartlines et membre du Comité consultatif scientifique pour la Commission de haut niveau de l'ONUSIDA sur la prévention du VIH, Bill Roedy, ex-PDG et directeur exécutif de MTV Networks International, Debbie Rogers, stratège principale pour la Fondation Praekelt, Serge Dumont, vice-président d'Omnicom Group Inc. et président pour l'Asie-Pacifique et Elena Pinchuk, fondatrice et présidente de la Fondation Elena Pinchuk ANTIAIDS et membre de la Commission de haut niveau de l'ONUSIDA sur la prévention du VIH.

La Fondation ANTIAIDS a été créée par Elena Pinchuk en 2003 et est la première et unique organisation caritative qui met à disposition des fonds privés pour lutter contre le sida en Ukraine. La fondation opère à plusieurs niveaux — de programmes nationaux au soutien direct des personnes touchées par l'épidémie de VIH. La Fondation est renommée pour la mise en œuvre de projets innovants et interactifs utilisant les technologies virtuelles.

La Commission de haut niveau de l'ONUSIDA sur la prévention du VIH a été lancée le 21 juillet 2010 et mène une campagne d'action mondiale afin de fournir un soutien plus vaste en faveur de programmes de prévention du VIH efficaces. Elle est co-présidée par le professeur Françoise Barré-Sinoussi, lauréate du Prix Nobel de médecine pour son rôle dans la découverte du VIH, et l'archevêque émérite Desmond Tutu, lauréat du Prix Nobel de la paix, et comprend plus de 15 leaders internationaux renommés.