L'ONUSIDA se joint au 20e anniversaire du Life Ball à Vienne

Bookmark and Share

Reportage

L'ONUSIDA se joint au 20e anniversaire du Life Ball à Vienne

21 mai 2012

La Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA, responsable de la gestion et des relations extérieures, Jan Beagle, lors de son allocution d'ouverture du gala de solidarité pour la lutte contre le sida.
Photo : Gettyimages

La plus grande manifestation de bienfaisance d'Europe contre le sida s'est tenue le 19 mai dans la ville autrichienne de Vienne. Organisé par AIDS LIFE, le Life Ball 2012 a réuni des célébrités et des leaders influents pour la riposte mondiale au sida afin de célébrer le 20e anniversaire de ce qui est devenu l'un des plus importants évènements de levée de fonds pour la lutte contre le sida au plan mondial, et ce depuis sa création en 1993.

Le Life Ball de cette année avait comme thème principal « Combattre les flammes de l'ignorance ». Le thème marque la conclusion du cycle de quatre ans des éléments qui a débuté en 2009 avec l'eau et qui était destiné à contribuer à la suppression des tabous autour du sida dans la société.

Le gala de solidarité pour la lutte contre le sida, un diner de haut niveau précédent la cérémonie d'ouverture du Life Ball, était organisé sous le parrainage du président de la République d'Autriche, Heinz Fischer, et co-organisé pour la seconde année consécutive par l'ONUSIDA. L'ancien président américain Bill Clinton, la directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA responsable de la gestion et des relations extérieures, Jan Beagle, l'ambassadrice de la Fondation américaine pour la recherche sur le sida (AMFAR), Milla Jovovich, l'acteur Sean Penn et la collectionneuse d'art Francesca Habsburg ont également participé à l'évènement.

Les profits du gala seront, en partie, utilisés pour soutenir le travail de l'ONUSIDA dans la Fédération de Russie. Les dons seront consacrés à l'amélioration des vies des enfants orphelins du sida et les familles affectées par le VIH, mais aussi pour renforcer la prévention au VIH parmi les femmes en âge de procréer.

L'épidémie est toujours encore une loupe de l'injustice sociale. La stigmatisation et la discrimination, la criminalisation du VIH, l'inégalité des sexes et les nombreuses formes de violations des droits de l'homme alimentent encore les nouvelles infections à VIH et empêchent l'accès aux traitements vitaux des personnes

La Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA, responsable de la gestion et des relations extérieures, Jan Beagle

Dans son allocution d'ouverture, Madame Beagle notait que, malgré les progrès réalisés dans la riposte mondiale de lutte contre le sida, l'épidémie du sida n'était pas encore terminée. « L'épidémie est toujours encore une loupe de l'injustice sociale. La stigmatisation et la discrimination, la criminalisation du VIH, l'inégalité des sexes et les nombreuses formes de violations des droits de l'homme alimentent encore les nouvelles infections à VIH et empêchent l'accès aux traitements vitaux des personnes », déclare Madame Beagle.

Cela concerne l'épidémie en Europe de l'Est et en Asie centrale note Madame Beagle puisque, à l'instar de la plupart des autres régions, les décès liés au sida continuent de progresser. « Je suis reconnaissante à AIDS LIFE d'être un soutien aussi fort et engagé pour le travail de l'ONUSIDA dans cette région. Avec votre aide, nous briserons la trajectoire du VIH en Europe de l'Est et en Asie centrale et parviendrons au même succès que celui que nous voyons en Afrique et dans le reste du monde » ajoute Madame Beagle.

Le président Clinton a noté dans son intervention « Les Nations unies ont comme premier objectif de garantir que les enfants naissent sans le sida. Les ressources levées lors du gala pour la fondation Clinton seront utilisés en Zambie et en Uganda pour éviter que les mères transmettent le VIH à leurs enfants. »

Tous les ans, le Life Ball rend hommage au travail et au dévouement des pionniers de la riposte au sida en décernant le prix « Cristal de l'Espoir ». Le top model Naomi Campbell et l'acteur hollywoodien Antonio Banderas ont remis la récompense de 100 000 EUR du prix de cette année à Jackie Branfield, fondateur de « Operation Bobbi Bear », un projet consacré à la lutte contre les abus des enfants et les crimes sexuels en Afrique du Sud.

Environ 40 000 personnes ainsi que des célébrités de grande renommée sont venues soutenir la riposte au sida lors du Life Ball de cette année. La manifestation de bienfaisance organisée par AIDS LIFE a levé plus de 2,3 millions USD l'année dernière pour les programmes de lutte contre le sida dans le monde grâce à des partenariats avec l'amfAR, la William J. Clinton Foundation, la MTV Staying Alive Foundation et l'ONUSIDA.