Reportage

Le Pérou lance une campagne pour augmenter le dépistage du VIH chez les hommes

30 novembre 2012

Le vice-ministre de la Santé, José del Carmen Sara lance la campagne « Il vaut mieux savoir : Faites un test de dépistage du VIH

À la veille de la journée mondiale de lutte contre le sida de cette année, le Ministère de la Santé du Pérou, en collaboration avec l'Asociación Dignidad, l'ONUSIDA et l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS) ont lancé la campagne « Il vaut mieux savoir : Faites un test de dépistage du VIH.» L'initiative a pour objectif d'augmenter la couverture de dépistage du VIH dans le pays, et plus particulièrement chez les hommes, en fournissant des tests de dépistage du sida gratuits.

Les hommes de 18 à 25 ans sont la cible essentielle de la campagne qui a pour objectif de tester 10 000 personnes le 1er décembre (Journée mondiale de lutte contre le sida). Les dépistages se feront dans 16 endroits différents, mis en place par le Ministère, y compris dans différentes universités, pour atteindre le plus de jeunes hommes possibles.

« C'est un effort du Ministère de la Santé pour rendre le dépistage au VIH plus accessible aux hommes, » déclare le vice-ministre de la Santé, José del Carmen Sara, pendant l'événement.

Il y a 74 000 personnes vivant avec le VIH au Pérou, 77% d'entre elles sont des hommes. 56% des nouvelles infections surviennent chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et 9 femmes sur 10 sont infectées par le VIH par le biais de leur compagnon stable, qui peuvent s'exposer à un comportement à haut risque en faisant appel au commerce du sexe ou en ayant des rapports sexuels avec des hommes. Environ la moitié des personnes vivant avec le VIH au Pérou ont été infectées avant l'âge de 21 ans.

Bien que les hommes soient plus exposés que les femmes à une infection au VIH, leur accès aux services de santé a depuis toujours été moins élevé. Malgré le fait que 3 personnes sur 4 vivant avec le VIH soient des hommes, seuls 7% des hommes disent avoir été dépistés au VIH en 2008. Une augmentation du dépistage donnerait de plus grandes chances de prévention anti-VIH ainsi qu'un traitement précoce.

C'est un effort du Ministère de la Santé pour rendre le dépistage au VIH plus accessible aux hommes.

José del Carmen Sara, vice-ministre de la Santé, Pérou

En 2006, le Pérou a introduit des dépistages du VIH rapides et des services de conseils aux femmes enceintes. En 2008, une campagne de dépistage du VIH et de conseils à grande échelle a été organisée ciblant les femmes en âge de procréer. La même année, le Ministère de la Santé a également augmenté l'accès au dépistage du VIH et les services de conseils aux hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, aux transsexuels et aux professionnels du sexe mais, à ce jour, les tests de dépistage du sida étaient gratuits uniquement pour les femmes.

« La moitié des personnes vivant avec le VIH au Pérou ne connaissent pas leur statut sérologique. Il est important de sauver des vies en augmentant l'accès au diagnostic et au traitement du VIH, » déclare Regina Castillo, Coordonnatrice de l'ONUSIDA au Pérou et en Bolivie.

Le lancement du 21 novembre a réuni des personnes vivant avec le VIH, des représentants des Nations Unies, des officiels du gouvernement, des journalistes, des organisations internationales et des artistes connus, y compris l'animateur militant anti-VIH Ernesto Pimentel et la chanteuse Eva Ayllon.