L'élargissement de l'accès au traitement anti-VIH en Afrique

Bookmark and Share

Actualité

L'élargissement de l'accès au traitement anti-VIH en Afrique

09 décembre 2013

« Le traitement anti-VIH change la donne » était l'un des messages principaux des participants lors de la session clé sur L'élargissement de l'accès au traitement anti-VIH en Afrique : d'ici 2015 et au-delà.

La session qui s'est tenue le 8 décembre lors de la 17e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) a exploré les stratégies pour l'élargissement de l'accès au traitement anti-VIH en Afrique afin d'atteindre l'objectif d'un accès universel. Les participants ont discuté la manière de tirer profit de l'occasion du moment dans la riposte mondiale au VIH pour poser les pierres angulaires afin de stopper l'épidémie de sida.

Les intervenants incluaient Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA ; Mark Dybul, Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ; Caroline Ryan, Vice-coordinateur de la lutte mondiale contre le sida (PEPFAR) ; Catherine Hara, Ministre de la Santé, Malawi ; Kenly Sikwese, Coordinateur, AFROCAB ; Brian Williams, Président du Conseil d'administration, SACEMA. Près de 800 représentants d'organisations internationales, de groupes politiques, de scientifiques et de représentants de la société civile ont participé à la réunion.

De 2006 à 2012 le nombre de personnes ayant accès aux traitements antirétroviraux en Afrique a augmenté d'un peu plus d'1 million à 7,6 millions, soit une progression de 400%. Alors que de nombreux progrès ont été faits, le continent fait face à de nouveaux défis dans son avancée vers un accès universel au traitement anti-VIH.

Déclarations

« Le traitement ne se résume pas à des pilules. Le traitement signifie vie, droits, dignité, investissement et démocratisation de l'accès par l'innovation, la simplification et la centralisation du rôle de la communauté. »

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA

« Notre objectif collectif est de stopper l'épidémie de sida, et le traitement est l'un des éléments pour atteindre cet objectif. »

Mark Dybul, Directeur exécutif, Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

« Les Etats-Unis se sont engagés dans la riposte au sida. La semaine dernière, le Président Obama a signé une nouvelle autorisation pour le Plan présidentiel d'aide d'urgence à la lutte contre le sida (PEPFAR). »

Caroline Ryan, Vice-coordinateur de la lutte mondiale contre le sida (PEPFAR)

« Le leadership local est la clé pour l'accélération de l'accès au traitement anti-VIH. »

Catherine Hara, Ministre de la Santé, Malawi

« Avec les anesthésiques, la vaccination et les antibiotiques, la découverte et le développement de traitement antirétroviral se classe parmi les plus grandes avancées médicales de tous les temps. Le jour où le sida sera éradiqué, le coût humain aura été très élevé mais l'héritage de notre lutte sera la connaissance que cela nous a donné sur la manière de gérer et de contrôler la myriade d'autres maladies virales qui nous menacent et nous affectent. »

Brian Williams, Président du Conseil d'administration, SACEMA