Actualité

Rompre le silence autour de la violence sexiste

11 décembre 2013

Le lien entre la violence sexiste et le VIH à la fois comme cause et comme conséquence de l'infection apparaît de plus en plus au grand jour. Des études montrent que les femmes vivant avec le VIH sont particulièrement vulnérables aux violences sexuelles, physiques et psychologiques, faisant état de violations de leurs droits sexuels et reproductifs, notamment l'avortement contraint et la stérilisation forcée. Lutter contre la violence sexiste est donc primordial pour éviter les nouvelles infections à VIH et les décès dus au sida.

Les statistiques de l'Organisation mondiale de la Santé sur les violences faites aux femmes sont incontestables : dans le monde, une femme sur trois subit des violences physiques ou sexuelles de la part d'un partenaire et 38 % des meurtres de femmes sont commis par leur partenaire intime. En outre, jusqu'à 45 % des adolescentes indiquent que leur première expérience sexuelle était forcée.

Comme dans beaucoup d'autres pays du monde, la violence sexiste est très répandue en Namibie. Ce type de violence reste la plupart du temps invisible, car elle se produit souvent à l'intérieur des foyers à l'abri des regards. De nombreuses victimes demeurent dans l'ombre et dans l'oubli, cachées aux yeux d'une société dans laquelle la violence sexiste génère un sentiment de honte chez les victimes et non chez leurs bourreaux.

Dans le cadre des actions en faveur de l'éradication de la violence sexiste en Namibie, la Première dame de Namibie, S.E. Mme Penehupifo Pohamba, a inauguré l'exposition artistique intitulée « Unis contre la violence sexiste » à la National Art Gallery de Namibie en juin de cette année. Cette exposition comptait 60 œuvres d'art sélectionnées parmi plus de 200 candidatures d'artistes namibiens, toutes axées sur le thème de la lutte contre la violence sexiste.

L'exposition entrait dans le cadre d'une initiative organisée par Mme Hem Matsi, Présidente de Victims2Survivors, et un groupe de jeunes gens qui ont escaladé le Mont Brandberg en avril 2013 pour appeler à la fin de la violence sexiste en Namibie. Ceci témoigne de la volonté innovante et créative de la Namibie de rompre le silence autour de la violence sexiste et de mobiliser les individus et les communautés pour qu'ils unissent leurs forces afin d'éradiquer la violence sexiste.

Réaffirmant un engagement commun autour de l'éradication de la violence sexiste, la Mission permanente de la Namibie auprès des Nations Unies à Genève, Victims2Survivors, la National Art Gallery de Namibie et l'ONUSIDA ont rapporté à Genève 24 œuvres d'art issues de l'exposition « Unis contre la violence sexiste » pour les exposer au siège de l'ONUSIDA du 10 au 20 décembre 2013.

L'exposition a été inaugurée par S.E. Mme Sabine Böhlke-Möller, Ambassadrice de la Namibie auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, Mme Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA, Mme Hem Matsi, Présidente de Victims2Survivors, et Mme Golda Ha-Eiros, conservatrice de la National Art Gallery de Namibie. L'inauguration a eu lieu le 10 décembre afin de marquer la dernière journée des 16 jours annuels de la campagne d'action pour l'éradication de la violence sexiste et la Journée internationale des droits de l'homme. Plus de 80 invités, représentants de missions diplomatiques, d'organisations internationales, de la société civile et des personnels des Nations Unies, ont assisté à la réception d'inauguration, également agrémentée d'une intervention musicale de la chanteuse érythréenne Faytinga.

Déclarations

« Chacune de ces œuvres d'art exprime différemment le caractère pluridimensionnel des sentiments de l'artiste, bien mieux que la façon dont les mots pourraient le faire. Même si le thème est triste et tragique, je pense que vous apprécierez le message qu'elles portent et que vous nous soutiendrez dans notre effort en faveur de l'épanouissement des femmes pour qu'elles puissent jouir de leurs droits humains et de leurs libertés fondamentales. »

S.E. Mme Sabine Böhlke-Möller, Ambassadrice de la Mission permanente de la Namibie auprès de l'Office des Nations Unies à Genève

Déclarations

« C'est une évidence : nous ne pouvons pas rester neutres et silencieux quand il s'agit de lutter contre le sida et les violences faites aux femmes. Chacun d'entre nous a un rôle à jouer pour créer un monde où toutes les femmes peuvent s'épanouir pleinement dans des environnements sûrs et équitables. »

Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA

Déclarations

« L'art est un puissant moyen d'expression. C'est la raison pour laquelle nous avons initié et profité de l'exposition « Unis contre la violence sexiste » pour éduquer, partager des expériences, impliquer la jeunesse et sensibiliser sur la violence sexiste en Namibie et dans le monde entier. »

Hem Matsi, fondatrice et Présidente de Victims2Survivors