Actualité

Le groupe UN+ rencontre le Secrétaire général des Nations Unies pour parler des problèmes touchant les membres du personnel vivant avec le VIH

13 juin 2013

UN+, le groupe de défense des employés des Nations Unies vivant avec le VIH, a rencontré le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon pour discuter des problèmes touchant les membres du personnel vivant avec le VIH, notamment l'accès au traitement anti-VIH et les restrictions en matière de déplacements. Ils ont aussi transmis des messages de leurs principaux partenaires, à savoir les personnes vivant avec le VIH et les réseaux des populations les plus touchées par le virus, notamment les professionnel(le)s du sexe, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les consommateurs de drogues et les personnes transsexuelles, concernant leur criminalisation dans certains pays.

M. Ban a affirmé son engagement personnel à travailler pour et avec les personnes les plus vulnérables et marginalisées de la société, en particulier les personnes vivant avec le VIH. Il a pris acte du travail fondamental des membres de UN+ dans la transformation des Nations Unies de l'intérieur, autour de questions critiques comme l'élimination de la stigmatisation et de la discrimination sur le lieu de travail et l'action en faveur d'une couverture santé abordable pour tous les membres du personnel.

La rencontre, organisée en marge de la 67e Assemblée générale des Nations Unies à New York les 10 et 11 juin 2013, a également été l'occasion pour UN+ de présenter un bilan actualisé de son travail en tant que groupe de défense actif au sein de l'ensemble du système des Nations Unies, ainsi que de faire part de ses points de vue sur le programme de développement après 2015.

Déclarations

Je suis très fier de vous, du travail que vous faites et de vous avoir en tant que partie intégrante de l'organisation. Je suis personnellement engagé et je travaille très activement pour les personnes qui sont marginalisées et exclues, y compris les personnes vivant avec le VIH et la communauté LGBT.

Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies

Nous sommes aux côtés du Secrétaire général non seulement pour améliorer les Nations Unies en tant que lieu de travail pour l'ensemble du personnel de l'organisation, indépendamment de l'état sérologique, mais aussi pour créer un environnement favorable à toutes les personnes vivant avec le VIH dans le monde entier.

John Oshima, Coordonnateur UN+