Actualité

La Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA félicite le Zimbabwe pour la force de sa volonté politique, pour son engagement et pour les progrès soutenus accomplis dans la réalisation de l'« Objectif zéro »

10 mai 2013

Au cours d'une réunion organisée le 8 mai 2013 avec la Vice-Présidente du Zimbabwe, l'Honorable Joice Mujuru, la Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA, Gestion et gouvernance, Jan Beagle, a félicité le Gouvernement du Zimbabwe pour son leadership dans la riposte au sida. Elle a congratulé le pays pour avoir réussi à mobiliser 311 millions de dollars auprès du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (Fonds mondial) dans le cadre du nouveau modèle de financement. 244 millions de dollars supplémentaires ont été demandés par le Zimbabwe et sont dans l'attente des résultats de la prochaine reconstitution des ressources du Fonds mondial.

Le Zimbabwe est l'un des pays les plus affectés par l'épidémie du sida en Afrique subsaharienne. Cette intensification de la prévention, du traitement, des soins et de l'appui en matière de VIH a provoqué une baisse du taux des nouvelles infections à VIH, qui est passé de 5,21 % au plus fort de l'épidémie en 1994 à 0,86 % en 2012. Le pays est aussi engagé dans l'élimination des nouvelles infections à VIH chez les enfants.

Déclarations

La mobilisation de ressources supplémentaires dans le cadre du nouveau modèle de financement du Fonds mondial est un exemple qui illustre parfaitement la capacité du Zimbabwe à combiner un leadership politique fort, un soutien technique adapté et des partenariats avec un vaste panel de partenaires.

Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA, Gestion et gouvernance

L'élimination de la transmission de la mère à l'enfant est une priorité absolue pour le Zimbabwe. Nous devons continuer à soutenir ce programme.

L'Honorable Joice Mujuru, Vice-Présidente du Zimbabwe