Actualité

Le dialogue en Asie-Pacifique mené par la Commission de l'ONUSIDA et du Lancet appelle à un leadership renouvelé

21 novembre 2013

Le deuxième d'une série de dialogues régionaux organisés par la Commission de l'ONUSIDA et du Lancet : Du sida à la santé durable a eu lieu le 19 novembre à Bangkok. La nécessité d'une nouvelle approche du leadership sur le sida pour l'après 2015 constitue le principal message qui est ressorti de ce dialogue.

L'objectif de ce dialogue, qui a eu lieu lors du 11e Congrès international sur le sida en Asie et dans le Pacifique, était de réunir les points de vue régionaux sur la place du sida dans l'agenda pour après 2015 afin de les inclure dans le travail de la Commission.

Participants

Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA ; James Chau, Ambassadeur itinérant national de l'ONUSIDA en Chine ; Hon. Juge Michael Kirby, Président de la Commission d'enquête des Nations Unies sur la Corée du Nord et membre de la Commission de l'ONUSIDA et du Lancet ; Dr Prasada Rao, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le VIH/sida dans la région Asie-Pacifique ; Lyn Kok, Présidente et CEO de la Standard Charter Bank (Thaïlande), ainsi que des parlementaires, des militants, des personnes vivant avec le VIH, des jeunes, des chefs d'entreprise, des universitaires et des représentants du système des Nations Unies et d'autres organisations internationales.

Principaux messages

  • Nécessité d'une nouvelle approche du leadership sur le sida pour l'après 2015.
  • Importance de la mobilisation de partenariats plus larges, avec le secteur privé, pour profiter de l'élan de la riposte au sida.
  • Nécessité de tirer les leçons de la riposte au VIH pour renforcer l'agenda du développement durable en général.
  • Dignité humaine, justice sociale et équité : des notions essentielles pour le cadre de développement après 2015.

Résultats

Les résultats de ces dialogues permettront d'éclairer les recommandations de la Commission de l'ONUSIDA et du Lancet, qui doivent être présentées en 2014.

D'autres dialogues régionaux, de groupes de réflexion et de la société civile sont prévus au cours des semaines à venir : organisations de la société civile en Afrique orientale et australe (25 novembre) ; Europe, dans le cadre des Journées européennes du développement (27 novembre) ; dialogue de groupe de réflexion à l'Institute of Global Governance du University College à Londres (2 décembre) ; Caraïbes (4 décembre) ; Afrique (7 décembre) et Europe de l'Est - Asie centrale (13 décembre). Le premier dialogue régional a eu lieu à Addis Abeba le 3 novembre.

Déclarations

"We are at a pivotal time in the AIDS response. The Asia-Pacific region in particular is at a critical juncture. The region is making important progress towards reaching global AIDS targets, but the pace of progress is too slow and significant challenges remain. Business as usual will mean that the region will not meet the targets."

Jan Beagle, UNAIDS Deputy Executive Director

"We are not at Zero and there is a lot of getting to do… but in getting to zero we need to get AIDS back in people’s imagination – whether it resonates in their imagination in terms of the right to health and dignity or as a global public good; we need more action and fewer words."

Hon Justice Michael Kirby, Chair of the UN Commission of Inquiry on North Korea and Commissioner, UNAIDS-Lancet Commission

"As we move into 2015 and beyond, it is imperative that the private sector and international advocacy organizations embark on a joint journey, playing to their unique skills, to keep AIDS on top of people’s mind. As not addressing the health impact, discrimination and stigma that exists will ultimately affect the productivity and economic strength of businesses and countries. Joining the call to 'Defeat AIDS and advance global health' is the responsible thing for businesses to do for their employees and society at large."

Lyn Kok, President and CEO, Standard Chartered Bank (Thailand)

"The AIDS response has provided me an excellent platform to discuss transgender issues and has opened doors to a range of decision makers to address our issues. We need a strong AIDS response to continue to serve this function in the post-2015 period."

Laxmi Narayan Tripathi, Asia-Pacific Transgender Network