Actualité

Renouveler la coopération pour intensifier la riposte au VIH en Europe de l'Est et en Asie centrale

01 octobre 2013

L'ONUSIDA et le Comité exécutif de la Communauté des États indépendants (CEI) ont signé un protocole d'accord le 30 septembre, au siège de l'ONUSIDA à Genève. Cet accord vise à intensifier la riposte au sida dans les pays de la CEI en Europe de l'Est et en Asie centrale, où l'épidémie de VIH continue de progresser.

Signé par le Président du Comité exécutif de la CEI, Sergueï Lebedev, et par le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, le protocole d'accord va permettre d'étendre la collaboration entre les parties. Cette collaboration avait été initiée pour la première fois en 2011, lorsque le Conseil des Chefs d'États avait approuvé le premier « Programme de mesures urgentes pour la lutte contre le sida », mis en œuvre à travers le Plan d'action pour le renforcement de la coopération dans le domaine du développement pour atteindre l'Objectif du Millénaire pour le développement n° 6 en Europe de l'Est et en Asie centrale (12 octobre 2011).

Les principaux domaines de coopération de ce protocole sont les suivants :

  • renforcer la coopération entre les gouvernements et les organisations de la société civile pour élargir l'accès aux services anti-VIH pour les personnes vivant avec le VIH ;
  • échanger les meilleures pratiques pour la résolution des problèmes dans la riposte au sida ;
  • favoriser l'implication des États membres de la CEI dans les activités internationales sur le sida ;
  • et renforcer la coopération pour accomplir l'Objectif du Millénaire pour le développement n° 6 (enrayer la propagation du VIH et inverser la tendance d'ici 2015) en Europe de l'Est et en Asie centrale.

Ont assisté à la cérémonie des représentants des missions diplomatiques des pays de la CEI à Genève, notamment les ambassadeurs de la Biélorussie et du Turkménistan, ainsi que des hauts responsables de l'ONUSIDA à Genève et l'Équipe de l'ONUSIDA d'appui aux régions basée à Moscou.

Créée en 1991, la CEI encourage la coopération dans les domaines politique, économique, environnemental, humanitaire, culturel, etc. entre ses États membres. Elle se compose de 11 pays : République d'Arménie, République d'Azerbaïdjan, République de Biélorussie, République du Kazakhstan, République du Kirghizistan, République de Moldavie, Fédération de Russie, République du Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine et République d'Ouzbékistan.

Déclarations

Nous utiliserons ce protocole d'accord comme un outil de base pour promouvoir des résultats concrets entre l'ONUSIDA, le Secrétariat de la CEI et ses États membres afin de lutter contre le VIH, qui progresse dans la région de la CEI.

Sergueï N. Lebedev, Président du Comité exécutif de la Communauté des États indépendants

Le VIH est un virus mais l'épidémie de sida est une épidémie sociale et politique qui exige un leadership politique et un engagement pour rendre les progrès possibles. L'ONUSIDA est fier de travailler avec mon ami Sergueï Lebedev et la CEI pour transformer cet accord en résultats concrets pour les pays de la CEI confrontés à une épidémie de VIH croissante.

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA