La Suisse double sa contribution à l'ONUSIDA

Bookmark and Share

Reportage

La Suisse double sa contribution à l'ONUSIDA

10 septembre 2013

Didier Burkhalter, Conseiller fédéral suisse aux Affaires étrangères (à gauche), et Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA.

Le Département fédéral des Affaires étrangères suisse a annoncé qu'il allait doubler ses contributions annuelles à l'ONUSIDA pour les trois prochaines années. Au total, la Suisse versera 30 millions de CHF d'ici 2015 en soutien aux efforts de l'ONUSIDA pour aider les pays à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement concernant le VIH. Cette contribution classe la Suisse au huitième rang des plus généreux bailleurs de fonds de l'ONUSIDA.

« Nous apprécions l'engagement de la Suisse et son leadership dans la riposte au VIH, ainsi que sa confiance inébranlable envers le travail de l'ONUSIDA », a déclaré Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA. « Le développement par la Suisse de politiques innovantes sur la réduction des risques et l'engagement de ce pays en faveur de la recherche scientifique ont été jusqu'ici essentiels dans la progression de la riposte au VIH aussi bien au niveau national que mondial. Nous nous réjouissons de poursuivre cette collaboration étroite avec la Suisse ».

Le gouvernement suisse a indiqué que l'ONUSIDA était « la plus importante plate-forme multilatérale dans la riposte au VIH » et souligné son rôle fondamental dans la mise en œuvre d'une riposte coordonnée des Nations Unies à l'épidémie.

Le développement par la Suisse de politiques innovantes sur la réduction des risques et l'engagement de ce pays en faveur de la recherche scientifique ont été jusqu'ici essentiels dans la progression de la riposte au VIH aussi bien au niveau national que mondial. Nous nous réjouissons de poursuivre cette collaboration étroite avec la Suisse.

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA

En tant que membre du Conseil de coordination du Programme de l'ONUSIDA, la Suisse défend activement l'accroissement des efforts pour mettre un terme aux nouvelles infections à VIH chez les enfants et les jeunes. Elle soutient fermement les programmes de prévention du VIH pour les personnes les plus exposées au risque d'infection, comme les professionnel(le)s du sexe, les consommateurs de drogues et les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes ; dans ce domaine, elle a accompli un travail de pionner. 

La Suisse joue un rôle unique dans la santé mondiale en sa qualité de pays hôte des principales organisations internationales dans le domaine de la santé. Son engagement permanent dans la riposte au VIH et son partenariat solide avec l'ONUSIDA seront essentiels pour façonner l'avenir de la lutte contre le sida et accomplir la vision de l'ONUSIDA de zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au sida.