Lancement du nouveau modèle de financement du Fonds mondial en Afrique occidentale et centrale

Bookmark and Share

Actualité

Lancement du nouveau modèle de financement du Fonds mondial en Afrique occidentale et centrale

10 avril 2014

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (le Fonds mondial) a été présenté aux principaux acteurs de la riposte au sida en Afrique occidentale et centrale à l'occasion d'un séminaire organisé par l'ONUSIDA et le Fonds mondial à Dakar, au Sénégal, du 2 au 3 avril.

Ce nouveau modèle de financement permet au Fonds mondial de cibler les pays ayant le poids de morbidité le plus élevé et les plus faibles ressources et offre un calendrier plus souple pour l'adaptation des pays à ce nouveau modèle. Les pays éligibles pourront faire leur demande à tout moment au cours de la période d'attribution de trois ans, de façon à pouvoir aligner le financement sur les cycles budgétaires nationaux et les exigences spécifiques des pays. Le processus de demande de financement a également été simplifié et les pays éligibles sont encouragés à fonder leur demande au Fonds mondial sur leur stratégie nationale ou leur programme d'investissement.

À travers une série de présentations, plus de 260 participants, notamment des représentants des Ministères de la Santé et des Finances, des conseils nationaux sur le sida, de la société civile, des populations les plus touchées et des organisations internationales, ont découvert le processus d'élaboration, par des consultations avec plusieurs partenaires, d'une note de synthèse rationnalisée pour la présentation des demandes de financement adressées au Fonds mondial.

Ce nouveau modèle de financement est lancé à un moment où les pays sont dans une phase de détermination de nouveaux objectifs pour leurs orientations après 2015. Les participants ont insisté sur la nécessité de mobiliser davantage de ressources nationales pour les ripostes au VIH nationales et d'utiliser le Fonds mondial comme source supplémentaire pour compléter les ressources fournies par l'État.

Déclarations

« Le nouveau modèle de financement propose un calendrier plus souple, avec un taux de réponses positives d'au moins 90 % et un versement plus rapide des fonds. »

Francesco Moshetta, Gestionnaire de portefeuille de fonds, Fonds mondial, Genève

« Pour l'ONUSIDA, le nouveau modèle de financement est une plate-forme de choix pour parvenir aux objectifs fixés pour 2015 et nous rapproche de notre vision d'une génération sans sida. »

Mamadou Diallo, Directeur régional de l'ONUSIDA pour l'Afrique occidentale et centrale