Actualité

Les Seychelles engagées en faveur d'une génération sans sida

24 avril 2014

Le gouvernement des Seychelles s'engage à garantir un service public de santé solide qui répond aux besoins du pays, a déclaré la Ministre de la Santé Mitcy Larue au Directeur exécutif de l'ONUSIDA Michel Sidibé le 23 avril 2014 au Mont Fleuri, aux Seychelles.

Lors de cette réunion, M. Sidibé a mis en avant le leadership du gouvernement dans la riposte au sida et son engagement en faveur d'une génération sans sida. Il a également encouragé le gouvernement à élaborer un plan de transition vers la durabilité afin de veiller à ce que les ressources soient investies de manière stratégique dans les domaines prioritaires de l'épidémie de VIH. Actuellement, les Seychelles mobilisent 100 % des fonds destinés à la lutte contre le VIH à partir de ressources nationales. Selon les chiffres du gouvernement, en 2012, seulement 2 bébés sont nés avec le VIH dans le pays et 100 % des femmes enceintes vivant avec le VIH ont eu accès au traitement.

Lors de sa visite de deux jours aux Seychelles, M. Sidibé a également rencontré le Ministre des Affaires étrangères Jean-Paul Adam afin de discuter de la situation de la riposte nationale au sida après 2015, ainsi que des membres du conseil national sur le sida et des représentants de la société civile.

M. Sidibé a également visité le centre de bien-être Les Cannelles le 22 avril afin d'en apprendre davantage sur son programme complet de désintoxication.

Déclarations

« Nous allons donner des moyens à nos jeunes pour qu'ils deviennent des acteurs du changement, car l'objectif zéro implique également de rendre les gens responsables de leur propre santé. »

Mitcy Larue, Ministre de la Santé des Seychelles

Déclarations

« Les Seychelles défendront le maintien du rythme de la riposte au sida dans le cadre de développement après 2015. »

Jean-Paul Adam, Ministre des Affaires étrangères des Seychelles

Déclarations

« Avec une génération sans sida, les Seychelles sont en bonne voie pour mettre un terme à l'épidémie. Afin de soutenir les victoires acquises, le pays doit très rapidement élaborer un plan de transition vers la durabilité qui prenne en compte un investissement stratégique et judicieux. »

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA

Déclarations

« Je suis en train de sortir de mon addiction et je commence à réaliser ce qu'est la vraie vie après six années de consommation d'héroïne. Lorsqu'on prend de l'héroïne, on a l'impression que tout va bien alors qu'en fait tout va mal. Je recommence à vivre grâce au formidable soutien du personnel du centre de bien-être. J'espère que ce centre sera toujours là pour nous. »

Un patient du centre de bien-être Les Cannelles