Actualité

La Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA en visite dans un établissement de santé spécialisé destiné aux personnes travesties et transsexuelles

26 février 2014

Le Brésil figure parmi les leaders dans la prestation de services anti-VIH capables de toucher toutes les personnes. Créé en juin 2009, le Service ambulatoire de santé intégrée pour les personnes travesties et transsexuelles est un établissement unique en son genre dans ce pays.

Ce centre propose des soins complets, notamment en cardiologie, endocrinologie, urologie et gynécologie, ainsi que des tests de dépistage et des traitements contre le VIH. Il fournit également un appui en santé mentale, des conseils juridiques et des services d'orientation pour l'accès aux sources de revenus.

Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA, a visité la clinique et passé du temps avec des représentants de la société civile dans le cadre du Forum des ONG à São Paulo.

Ce forum offre un espace aux ONG qui travaillent sur les questions en lien avec le sida pour échanger leurs expériences et définir des stratégies communes afin que le sida reste une priorité politique au niveau national, régional et municipal.

Déclarations

« Ce service a été créé parce que nous avions déjà une culture et une expertise de travail avec les populations vulnérables. Nous discutons également avec le personnel des autres services pour les informer sur ces besoins spécifiques. Nous organisons aussi des tables rondes pour sensibiliser le personnel. »

Judit Busanello, Directrice du Service ambulatoire de santé intégrée pour les personnes travesties et transsexuelles

Déclarations

« Cette clinique et le forum sont des exemples de la manière dont nous pouvons atteindre des personnes qui seraient autrement laissées de côté. Je suis particulièrement ravie de pouvoir mettre en avant ces réussites à la veille de la Journée internationale Zéro Discrimination du 1er mars. »

Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe de l'ONUSIDA