Le « bébé du Mississippi » montre des signes d'infection à VIH

Bookmark and Share

Actualité

Le « bébé du Mississippi » montre des signes d'infection à VIH

11 juillet 2014

Les espoirs de trouver un remède pour le VIH ont essuyé un revers le 10 Juillet lorsque des responsables de santé aux États-Unis d'Amérique ont annoncé que le « bébé du Mississippi » montre des signes d'infection à VIH.

En Mars 2013, il a été annoncé qu'un bébé né dans le Mississippi avait été guéri du VIH après avoir reçu un traitement agressif immédiatement après la naissance, ouvrant ainsi la porte à la possibilité d'inverser infections chez les nouveau-nés. L'enfant, âgé de quatre ans maintenant, a redémarré un traitement antiviral étant donné que des niveaux détectables du virus ont été trouvés dans son sang.

« Ce cas montre que nous avons encore beaucoup à apprendre sur le VIH, et en particulier la façon dont il persiste dans les réservoirs », a déclaré Peter Godfrey-Faussett, conseiller scientifique principal de l'ONUSIDA. « Ce cas a également mis en évidence la nécessité d'un diagnostic encore plus tôt pour les enfants, y compris les dépistages à la naissance », a-t-il ajouté.

Le cas du Mississippi était le premier à être signalés mais, depuis, il ya eu d'autres cas. Dans ces cas suivants, le traitement a également commencé très tôt mais n'a jamais été arrêté.

Un remède pour le VIH reste un objectif crucial dans la riposte à long terme au VIH. Toutefois, une meilleure compréhension des réservoirs dans lesquels se cache le VIH et, en particulier, de savoir pourquoi, quand et comment il se dégage de ces réservoirs, semble être critique pour l'élaboration d'un traitement abordable et accessible.