Une conversation avec Kofi Annan et Michel Sidibé

Bookmark and Share

Reportage

Une conversation avec Kofi Annan et Michel Sidibé

04 juin 2014

Pour marquer le lancement de son nouveau livre de discours, We the Peoples: A UN for the 21st Century (Nous les peuples : le rôle des Nations Unies au XXIe siècle), l'ancien Secrétaire général des Nations Unies et lauréat du prix Nobel de la paix Kofi Annan a invité le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, à tenir un débat public avec lui sur l'avenir de l'Organisation des Nations Unies et la santé mondiale. L'événement a eu lieu le 3 Juin au Palais des Nations à Genève, devant un auditoire de 700 personnes.

M. Annan et M. Sidibé ont été accueillis sur la scène par Michael Mølle, Chef par intérim du Bureau des Nations Unies à Genève, qui a souligné l'importance de ses efforts pour ré-imaginer l'agenda public et le rôle de l'ONU. Durant son mandat en tant que Secrétaire général de l'ONU, M. Annan a mené de nombreuses réformes importantes et a ouvert l'ONU au monde moderne et en constante évolution.

M. Annan a commencé la franche discussion en abordant la façon dont l'ONU doit continuer à s'adapter au monde en mutation. Se référant à l'ordre du jour de développement post-2015, M. Annan a souligné que « Les nouveaux objectifs de développement durable doivent être réalisables et compréhensibles par la population pour que celle-ci puisse demander aux gouvernements d'agir. »

Sous sa direction, les objectifs du Millénaire pour le développement ont été adoptés par les États membres en 2000, dont le sixième objectif est de stopper et d'inverser la propagation du VIH. Comme en témoigne plusieurs de ses discours dans Nous les peuples : le rôle des Nations Unies au XXIe siècle, l'épidémie de sida a fortement pesé tout au long du mandat de M. Annan comme un défi, mais aussi une voie pour le développement et les droits de l'homme ainsi que les libertés fondamentales pour tous. 

M. Sidibé a déclaré qu'il avait été inspiré par la compassion sincère de M. Annan pour les personnes et son engagement envers les droits de l'homme qui reflètent ses propres valeurs et vision. « Nous n'aurons pas un cadre de développement durable si des personnes sont laissées sur le bord de la route », dit-il. M. Sidibé ajoute qu'il faut parler de l'avenir de la santé mondiale. « Pour gérer la santé des personnes, nous devons passer d'une approche de la maladie vers une approche centrée sur la personne. » M. Sidibé a également salué l'appel de M. Annan à mettre les femmes au centre.

Fervent partisan de l'ONUSIDA depuis sa création, M. Annan a annoncé que les bénéfices de son livre de discours seront consacrés à l'ONUSIDA. En reconnaissance de son travail et de son engagement pour l'avenir de la riposte au sida, M. Sidibé a déclaré : « C'est un honneur pour l'ONUSIDA et la riposte au sida de recevoir ce don de la part d'un leader et d'un mentor qui continue à s'exprimer pour les millions de personnes vivant avec le VIH ».

M. Annan a conclu les discussions avec des réflexions sur les conflits en cours dans le monde. « Aucun pays ne peut prospérer sans état de droit et le respect des droits de l'homme », a t-il dit.

En 2001, M. Annan a été le co-lauréat du Prix Nobel de la paix pour la revitalisation de l'ONU et pour avoir donné la priorité aux droits humains. Le Comité Nobel a également reconnu son engagement dans la lutte pour contenir la propagation de l'épidémie de VIH en Afrique. Lors de la toute première session sur le VIH/sida, il a dirigé la création du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Depuis son départ des Nations Unies, M. Annan a été actif en mettant la pression pour des politiques qui répondent aux besoins des plus pauvres et les plus vulnérables, notamment en Afrique. Et en 2007, il a créé la Fondation Kofi Annan pour promouvoir une meilleure gouvernance et renforcer la capacité des personnes et des pays.

De la paix et de la sécurité pour le développement et la communauté internationale, Nous les peuples : le rôle des Nations Unies au XXIe siècle explore quelques unes des questions les plus difficiles avec lesquelles le monde a été confronté dans le nouveau siècle. Nous les peuples : le rôle des Nations Unies au XXIe siècle est le deuxième ouvrage de M. Annan qui fait suite à ses mémoires qui ont été saluées, Interventions : Une vie dans la guerre et dans la paix, publié en 2012.