Le Secrétaire général des Nations Unies à la rencontre des Envoyés spéciaux pour le VIH/sida

Bookmark and Share

Reportage

Le Secrétaire général des Nations Unies à la rencontre des Envoyés spéciaux pour le VIH/sida

12 mars 2014

Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies, a rassemblé son équipe d'Envoyés spéciaux des Nations Unies pour le VIH/sida afin d'évoquer leurs orientations stratégiques pour l'année à venir. Le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, a aussi participé à cette réunion organisée le 10 mars 2014 au siège des Nations Unies à New York.

Tout en se félicitant de cette deuxième réunion avec les Envoyés spéciaux pour le VIH/sida depuis leur nomination en 2012, le Secrétaire général les a remerciés pour leur engagement constant ainsi que leur leadership et leur activisme bien coordonnés. M. Ban a déclaré : « Je vous félicite tous pour votre excellent travail en 2013 et je suis très heureux d'apprendre que vous avez travaillé en étroite collaboration avec les autres Envoyés spéciaux, Représentants spéciaux et Rapporteurs pour défendre et créer des synergies entre vos missions. Je suis également ravi de savoir que vous avez travaillé main dans la main avec l'ONUSIDA pour élaborer des orientations stratégiques spécifiques pour 2014 ». M. Ban a également salué l'arrivée du dernier membre de l'équipe, Speciosa Wandira-Kazibwe.

« Ces personnes forment une équipe engagée et soudée et ont joué un rôle clé dans l'avancée des efforts en faveur des Objectifs du Millénaire pour le développement », a déclaré Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA. « Ils apportent un immense soutien au Secrétaire général et à son action en faveur d'une vie dans la dignité pour tous sans laisser personne au bord du chemin ».

Les Envoyés spéciaux pour le VIH/sida sont Speciosa Wandira-Kazibwe, Envoyée spéciale pour l'Afrique ; Michel Kazatchkine, Envoyé spécial pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale ; J.V.R. Prasada Rao, Envoyé spécial pour l'Asie et le Pacifique ; et Edward Greene, Envoyé spécial pour les Caraïbes.

« Nous disposons d'une équipe efficace d'une grande cohésion, avec une compréhension approfondie des spécificités régionales et des questions mondiales, et nous sommes capables de travailler sur tous les domaines en lien avec le développement au-delà du VIH », a ajouté M. Ban.

Leurs principaux domaines d'action pour assurer la prééminence du VIH dans les secteurs thématiques prioritaires sont les politiques en matière de médicaments, les droits de l'homme, la stigmatisation et la discrimination et l'émancipation des femmes et des filles.