Le directeur exécutif de l'ONUSIDA s'exprime devant les leaders du sida au Capitol Hill

Bookmark and Share

Reportage

Le directeur exécutif de l'ONUSIDA s'exprime devant les leaders du sida au Capitol Hill

02 mai 2014

Michel Sidibé, directeur exécutif de l'ONUSIDA, a prononcé un discours lors de la Conférence au Capitol Hill de la Fondation pour la recherche sur le sida (AMFAR) « Making AIDS History: From Science to Solutions ». La conférence a rassemblé les principaux experts gouvernementaux, de recherche, de politique et de plaidoyer à Washington DC pour construire sur les énormes progrès vus dans la riposte au VIH et adopter la feuille de route pour mettre fin à l'épidémie de sida.

« Nous avons fait d'énormes progrès, mais il reste encore beaucoup à faire, » a déclaré l'ambassadeur Deborah Birx, ambassadeur itinérant et coordonnateur des activités gouvernementales des États-Unis pour combattre le VIH/sida. « Nous sommes à un moment critique dans le temps où nous pouvons redéfinir la trajectoire de cette épidémie. »

Dans son allocution, M. Sidibé a souligné comment la riposte au sida a servi de catalyseur pour transformer le paradigme de financement de la santé mondiale et le développement. « La riposte au sida nous a permis de changer le paradigme de développement de financement, » a déclaré M. Sidibé. « Aujourd'hui, nous allons encore plus loin pour aider les pays à mettre en œuvre des cadres d'investissement qui permettront de maximiser l'impact de chaque dollar. »

Il en a également appelé à la poursuite d'un un fort soutien du gouvernement américain. « Si nous n'avons pas le courage et le leadership audacieux pour garantir l'accès de tous aux services vitaux, y compris les populations clés des jeunes fille et des femmes, des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, des professionnel(le)s du sexe, des consommateurs de drogues, des personnes incarcérées et des migrants, nous ne serons pas en mesure de mettre fin à cette épidémie, » a déclaré M.Sidibé.

Lors de la conférence, le styliste Kenneth Cole, président de l'AMFAR, a annoncé le « Compte à rebours pour un traitement » de l'AMFAR, une nouvelle initiative visant à collecter un montant additionnel de 100 millions US$ pour la recherche sur la guérison du sida. « Je suis impliqué dans la mobilisation contre le sida depuis près de 30 ans maintenant et je n'ai jamais vu autant d'optimisme dans le monde de la recherche sur le sida. Plus que jamais nous approchons d'une guérison du VIH parce que nous avons tant appris au cours des dernières années, » a déclaré M. Cole. « Mais nous devons rester implacables dans notre engagement pour faire tout ce qui doit être fait avec toutes les ressources disponibles pour soutenir tous les efforts nécessaire pour trouver un vaccin et un traitement. »

Les autre orateurs de la conférence : Douglas Brooks, directeur du Bureau de la politique nationale sur le sida de la Maison Blanche ; Paul Farmer, co-fondateur et président du Département de la santé mondiale et de médecine sociale de la Faculté de médecine d'Harvard ; Anthony Fauci, Directeur de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses des Instituts nationaux de santé des États-Unis ; Gabriela Isler, Miss Univers 2013 ; Jim Kim, président de la Banque mondiale et divers membres du Congrès américain.