Actualité

Renouveler les efforts pour éliminer les nouvelles infections à VIH chez les enfants

20 mai 2014

Malgré la forte baisse des nouvelles infections à VIH chez les enfants depuis le lancement en 2011 du Plan mondial pour éliminer les nouvelles infections à VIH chez les enfants à l'horizon 2015 et maintenir leurs mères en vie (Plan Mondial), il existe un besoin pour un sens renouvelé de l'urgence pour atteindre les objectifs du Plan mondial.

Ce fut le principal résultat de la deuxième réunion ministérielle d'examen des progrès du Plan mondial organisé par l'ONUSIDA et le PEPFAR comme un événement en marge de la soixante-septième Assemblée mondiale de la Santé, qui se tient à Genève, Suisse, du 19 au 24 mai.

La réunion a rassemblé des partenaires clés qui travaillent dans les domaines de la prévention du VIH, de la santé maternelle et de la survie de l'enfant, y compris des représentants de la société civile, des donateurs et les 16 délégations ministérielles des pays les plus touchés en Afrique sub-saharienne.

Le plan global vise à assurer que moins de 5% des enfants nés de mères vivant avec le VIH soient infectés par le virus. Cela représenterait une réduction de 90% des nouvelles infections à VIH chez les enfants par rapport à 2009. Les participants ont souligné la nécessité de poursuivre dans le détail et simultanément les quatre composantes de la stratégie internationale convenue pour parvenir à une telle réduction spectaculaire de la transmission du VIH de la mère à l'enfant. Celle-ci inclut tout d'abord la prévention du VIH chez les femmes en âge de procréer ainsi que la prévention des grossesses non désirées chez les femmes vivant avec le VIH. Par ailleurs, toutes les femmes enceintes séropositives ont besoin d'un accès aux médicaments antirétroviraux les plus efficaces pour prévenir la transmission du VIH. Une fois l'enfant né, la mère et l'enfant ainsi que leurs familles ont besoin de recevoir un traitement approprié du VIH, des soins et un soutien.

Déclarations

« Grâce au leadership politique de haut niveau, l'appropriation et l'engagement de la communauté nationale de nombreux pays seront en mesure d'atteindre l'objectif d'élimination. Si nous parvenons à renforcer la prestation de services au Nigéria, République démocratique du Congo et au Mozambique, nous serons en mesure d'atteindre les objectifs mondiaux. »

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA

Déclarations

« Si les pays les plus touchés doublent le taux d'augmentation de services complets pour empêcher la transmission du VIH de la mère à l'enfant, l'objectif de l'élimination des nouvelles infections à VIH chez les enfants d'ici 2015 peut être atteint. Nous devons unir nos forces pour être certains que cela arrivera. »

Deborah Birx, Coordonnateur pour les États-Unis de la lutte mondiale contre le sida