Déclaration à la presse

L’ONUSIDA félicite les lauréats du Prix Nobel, récompensés pour leurs travaux sur le VIH

Genève, 6 octobre 2008 – L’ONUSIDA se réjouit de l’annonce, par l’Assemblée Nobel de l’Institut Karolinska, de la remise du Prix Nobel de Médecine 2008 aux chercheurs français Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier, codécouvreurs du VIH.

L’ONUSIDA félicite les deux scientifiques, dont les travaux ont non seulement permis d’identifier le VIH en 1981, mais qui pendant des décennies sont restés à la pointe de la recherche et du plaidoyer autour du virus qui provoque le sida et de la manière dont il est traité.

Comme l’a relevé l’Assemblée Nobel dans son communiqué, leur découverte du VIH « a été essentielle à la compréhension actuelle de la biologie de cette maladie et à son traitement antirétroviral ».

« Je félicite le Dr Barré-Sinoussi et le Dr Montagnier de ce prix prestigieux, qui montre bien la portée du VIH et la manière dont l’épidémie de sida a influencé notre monde depuis sa découverte, » a déclaré le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l’ONUSIDA.

Plus de 33 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde. Environ 25 millions d’individus sont décédés de maladies liées au sida depuis la découverte du virus.

Le Dr Barré-Sinoussi et le Dr Montagnier partagent le Prix Nobel de Médecine 2008 avec le Dr Harald zur Hausen, un chercheur allemand qui, au début des années 1970, a découvert le virus responsable du cancer du col de l’utérus.

Pour de plus amples informations sur le Prix Nobel de Médecine, consultez le communiqué annonçant le prix 

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays