Communiqué de presse

Le Programme Commun des Nations Unies sur VIH/SIDA (ONUSIDA) et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) signent un Accord-cadre de coopération

20091215_francophonie200.jpg
Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA, et Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, lors de la cérémonie de signature, 15 décembre 2009.
Photo: F. Nebinger

Paris, 15 décembre 2009 - Le Directeur exécutif du Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), Michel Sidibé, et le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, ont signé ce mardi 15 décembre 2009, un Accord-cadre de coopération entre leur organisations respectives.

A l’occasion de la signature de cette Déclaration commune, en marge de la 25e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie organisée à Paris, Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, s’est réjoui de cette signature: « Notre motivation se trouve renforcée face aux nouveaux enjeux qu’entend souligner notre plaidoyer commun pour cette grande cause qu’est la lutte contre le SIDA dans l’espace francophone. C’est notre devoir de solidarité de rechercher les moyens de dynamiser et de renforcer les relations entre la Francophonie et cet acteur majeur qu’est l’ONUSIDA ».

De son côté, Michel Sidibé, a déclaré : « Il faut aujourd’hui renforcer l’action menée par la Communauté internationale contre le SIDA. Dans cette perspective, l’expertise des pays de la Francophonie pourra, grâce à cet Accord, être mieux valorisée et plus efficace. La coopération ainsi établie permettra le développement d’actions et de partenariats concrets ».

Attachés au dialogue institutionnel entre les gouvernements, les partenaires, les différents acteurs de terrain et la société civile, l'OIF et l'ONUSIDA renforcent ainsi leur collaboration au profit des populations de l’espace francophone, en particulier les plus vulnérables. En effet, la réponse au SIDA a pour objectif l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien. Cette approche intègre pleinement la dimension des droits de l’Homme et se veut plus solidaire en particulier en ce qui concerne la situation des femmes et des victimes de crises et de conflits, qui justement rencontre l’expertise de la Francophonie. 

Les axes de cette coopération, identifiés avec les Opérateurs directs de la Francophonie pourront ainsi faire l’objet de nouvelles conventions spécifiques, s’articulant autour des thèmes suivants : la Démocratie et les Droits de l’Homme incluant les aspects législatifs concernant le VIH ; l’éducation et la recherche, avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Université Senghor d’Alexandrie. L’Association internationale des Maires francophones (AIMF) sera partenaire pour les actions au niveau des centres urbains et des collectivités territoriales et TV5MONDE pour l’information et la sensibilisation. 

Pour rappel, tout récemment, ONUSIDA, partenaire Officiel, a contribué cet automne aux Jeux de la Francophonie à Beyrouth par une campagne de sensibilisation au VIH. De même, depuis l’année 2000, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a constitué un Réseau parlementaire de lutte contre le VIH en Afrique.
 
Pour plus de renseignements www.francophonie.org et http://www.unaids.org/fr/  

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays