Communiqué de presse

Le rapport de l'UNICEF sur la situation des enfants dans le monde célèbre les 20 ans de la Convention relative aux droits de l'enfant

NEW YORK, 19 novembre 2009 – Une édition spéciale du rapport phare de l'UNICEF sur la situation des enfants dans le monde, faisant état des effets de la Convention relative aux droits de l'enfant et des difficultés qui subsistent, a été publiée aujourd'hui, à la veille du 20ème anniversaire de l'adoption de la Convention par l'Assemblée générale de l'ONU.

«La Convention relative aux droits de l'enfant est le traité relatif aux droits de l'homme le plus ratifié dans l'histoire», a déclaré la Directrice générale de l'UNICEF, Ann M. Veneman. «Elle a transformé le regard sur les enfants et la façon de les traiter dans le monde entier.»

193 Etats ont ratifié la Convention. Par ce processus, les pays décident d'être liés par les articles d'un traité international. La Convention énonce plusieurs droits universels des enfants, tels que le droit à l'identité, au nom et à la nationalité, le droit à l'éducation, le droit de jouir de la meilleure santé possible et le droit à être protégé des mauvais traitements et de l'exploitation.

Ces droits sont fondés sur quatre principes fondamentaux: l’absence de discrimination; l’intérêt supérieur de l'enfant qui doit être une considération primordiale dans toutes les décisions qui concernent les enfants; les droits à la vie, à la survie et au développement; et le respect de la liberté d'expression.

La Convention détermine aussi l'obligation qu'ont les gouvernements de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour faire respecter ces droits et elle reconnaît le rôle particulier des parents lorsqu'il s'agit d'élever leurs enfants.
Le rapport sur la situation des enfants dans le monde décrit la pertinence intemporelle de la Convention.

Plus de 70 pays ont intégré les codes relatifs aux enfants dans leur législation nationale en se fondant sur les dispositions de la Convention. De plus, la prise de conscience et le plaidoyer en faveur de la protection des enfants n’ont cessé d’augmenter depuis l’ouverture à la signature de la Convention il y a 20 ans.

Des avancées considérables ont été réalisées ces vingt dernières années:

  • Le nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans par an a chuté de 12,5 millions en 1990 à quelque 8,8 millions en 2008, soit une baisse de 28 % du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans;
  • Entre 1990 et 2006, 1,6 milliard de personnes dans le monde ont eu accès à de meilleures ressources en eau;
  • Dans le monde, près de 84 % des enfants en âge d’aller à l’école primaire sont actuellement scolarisés et l’écart entre filles et garçons en matière de scolarisation primaire se réduit;
  • Les enfants ne sont plus la face oubliée de l’épidémie de VIH/sida;
  • Des mesures importantes ont été prises pour aider à protéger les enfants soldats ou les enfants victimes de la traite pour être prostitués et asservis comme domestiques; et
  • L’âge qu’ont les enfants qui se marient se relève dans certains pays et le nombre de filles soumises à l’excision chute progressivement.

Cependant, les droits des enfants sont loin d’être garantis, d’après l’UNICEF.

«Il est inacceptable que des enfants meurent encore de maladies ou d’événements évitables, tels la pneumonie, le paludisme, la rougeole et la malnutrition», a déclaré Mme Veneman. «Dans le monde, beaucoup d’enfants n’entreront jamais dans une salle de classe et des millions d’enfants ne sont pas protégés contre les violences, les mauvais traitements, l’exploitation, la discrimination et la négligence.»

Les droits des filles requièrent toujours une attention spéciale. La majorité des enfants qui ne vont pas à l’école primaire sont des filles, et ces dernières risquent davantage d’être victimes de violences sexuelles, de la traite ou de mariage forcé. Dans de nombreuses régions, il est peu probable qu’elles recevront les soins de santé essentiels.

Le rapport comprend des articles spécialisés de représentants des secteurs public et privé, ainsi que des exemples de situation des droits des enfants dans divers pays.

Beaucoup de ces articles formulent des conseils sur le rôle que pourrait jouer la Convention dans un monde de plus en plus habité, urbanisé et confronté à des défis environnementaux non seulement ces vingt prochaines années mais bien au-delà. Le rapport comporte également diverses suggestions pouvant garantir que la protection des droits des enfants continue de progresser.

Plus de 160 événements se déroulent pour célébrer le 20ème anniversaire de la Convention. L’édition spéciale du rapport sur la situation des enfants dans le monde fait partie de la contribution de l’UNICEF à ces célébrations, parmi lesquelles la co-organisation, avec la société civile et les partenaires gouvernementaux, d’une commémoration mondiale et d’une table ronde qui se tiendra au siège de l’ONU le 20 novembre.

«Le grand défi des vingt prochaines années est de placer fermement l’intérêt supérieur des enfants au cœur de toute activité humaine», a déclaré Mme Veneman. «Il nous incombe à tous de garantir l’ensemble des droits des enfants à la survie, au développement, à la protection et à la participation.»

Pour en savoir plus sur la Convention: (en anglais)

UNICEF

L’UNICEF travaille dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles, ainsi que la protection des enfants contre la violence, le sida et l’exploitation sous toutes ses formes. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

A l’attention des éditorialistes et des diffuseurs: dès le 16 novembre, des kits multimédias comprenant des photos et un b-roll seront mis à disposition sur le site www.thenewsmarket.com/unicef

Pour plus d’informations, pour un exemplaire du rapport sous embargo, pour des entretiens avec des experts, veuillez contacter:

Rebecca Fordham, UNICEF Media, 1 212 326 7162, rfordham@unicef.org

Kate Donovan, UNICEF Media, 1 212 326 7452, kdonovan@unicef.org

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays