Déclaration à la presse

L’ONUSIDA salue l’annonce de l’abrogation des restrictions d’entrée aux Etats-Unis d’Amérique fondées sur le statut VIH

Washington DC, 30 octobre 2009 — L’ONUSIDA salue l’annonce par le Président Obama des dispositions finales sur la levée des restrictions d’entrée aux Etats-Unis d’Amérique fondées sur le statut VIH. L’abrogation des restrictions aux voyages liées au VIH aux Etats-Unis annule une politique en vigueur depuis 1987. Ces restrictions, auxquelles l’ONUSIDA s’est fortement opposé, sont discriminatoires et ne contribuent pas à la protection de la santé publique.

« L’annonce d’aujourd’hui renforce la position des Etats-Unis en tant que chef de file mondial s’agissant de politique et de pratique en matière de VIH, » a déclaré le Directeur exécutif de l’ONUSIDA Michel Sidibé. « Ce changement de politique représente une avancée importante de la part des Etats-Unis sur la voie de la promotion des droits humains dans la riposte au sida. »

Dans un avis réglementaire précédent, le Gouvernement des Etats-Unis concluait que le maintien de l’infection à VIH sur la liste des restrictions d’entrée aux Etats-Unis n’aurait aucun avantage significatif sur le plan de la santé publique. En outre, cette approche n’était pas conforme à la pratique actuelle dans le domaine de la santé publique internationale. Elle perpétuait des pratiques discriminatoires et contribuait à la stigmatisation des personnes infectées par le VIH.

L’annonce a été faite au moment de la signature par le Président Obama de la loi dite Ryan White de 2009 sur le traitement du VIH/sida. Le programme Ryan White est le programme le plus vaste qui s’emploie à fournir un traitement qui sauve et prolonge la vie ainsi que des services d’appui aux personnes vivant avec le VIH aux Etats-Unis.
Des centaines de milliers de personnes sont aujourd’hui en vie grâce au programme Ryan White, qui a été autorisé pour la première fois en 1990 et représente un modèle pour nombre de systèmes de prise en charge du VIH autour du monde.

L’ONUSIDA reconnaît le programme Ryan White comme faisant partie intégrante de la riposte mondiale au sida ainsi qu’un geste des Etats-Unis en faveur de la réalisation de l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH pour les personnes vivant avec le VIH aux Etats-Unis.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays