Déclaration à la presse

L'ONUSIDA accueille avec satisfaction la création d'une nouvelle institution des Nations Unies consacrée à la femme

GENEVE, le 16 septembre 2009 – L'ONUSIDA accueille avec satisfaction l'adoption par la 63e Assemblée générale des Nations Unies d'une résolution appelant à la création d'une nouvelle institution consacrée à la femme.

« Il s'agit d'une chance historique de faire avancer les droits des femme et des filles », a déclaré le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, M. Michel Sidibé. « L'ONUSIDA collaborera étroitement avec la nouvelle institution afin de favoriser l'accès des femmes à la santé et au développement. »

Les femmes sont affectées par l'épidémie de sida d'une manière disproportionnée. Plus de 60% des personnes vivant avec le VIH en Afrique subsaharienne sont des femmes et trois jeunes sur quatre vivant avec le VIH sont des filles. Les inégalités entre les sexes, les agressions sexuelles, la violence et la pauvreté augmentent souvent la vulnérabilité des femmes vis-à-vis du VIH. En Asie, près de 50 millions de femmes sont exposées au risque d'une infection par leurs partenaires intimes.

Protéger les femmes contre l'infection et traiter les femmes vivant avec le VIH peut inverser le cours de l'épidémie. Mettre un terme à l'infection des femmes par le VIH et accroître leur accès aux traitements contribue également de manière directe à réduire le nombre d'enfants qui naissent avec le virus, ainsi que le risque pour ces enfants de perdre leurs parents. 

Aux côtés de la nouvelle institution, le Secrétariat de l'ONUSIDA, avec le concours de ses organismes coparrainants, appuiera les actions visant à renforcer les capacités des organisations de femmes à fournir des services de santé maternelle et infantile au niveau local. Il utilisera également la riposte au sida pour faire en sorte que disparaisse la violence faite aux femmes et aux filles dans tous les milieux.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays