Communiqué de presse

L'ONUSIDA et la Banque islamique de développement signent un accord de partenariat

DJEDDA, Royaume d’Arabie saoudite, le 12 décembre 2010 — La Banque islamique de développement (IDB) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) ont signé un protocole d’accord qui fixe leur collaboration dans un certain nombre de programmes de lutte contre le sida en Afrique subsaharienne, en Asie centrale, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.  Cet accord a été signé par le Président du groupe IDB, le Dr Ahmed Mohamed Ali, et le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, M. Michel Sidibé, au siège de l’IDB, à Djedda, en Arabie saoudite.

Par ce partenariat, l’IDB et l’ONUSIDA collaboreront en faveur de l’optimisation des ressources disponibles et du partage des informations sur la prévention du VIH et les mesures de contrôle. Les deux institutions accorderont également une attention particulière aux initiatives visant la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Selon les estimations de l’ONUSIDA, 1,4 million de mères enceintes séropositives vivent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Pour la seule année 2009, selon les estimations, 370 000 nouvelles infections au VIH ont touché les enfants dans le monde.

Lors de la cérémonie de signature, le Dr Ahmed Mohamed Ali a souligné l’importance que le groupe IDB a attachée à la promotion des services de santé, et mis en relief le soutien qu’il a accordé au développement des initiatives du secteur de santé et des infrastructures d’hygiène depuis sa création il y a plus de trente ans. « La promotion du développement de la santé et, à terme, de la personne, dans les pays membres de l’IDB et dans les communautés musulmanes des pays non membres, constitue une dynamique majeure de la vision du groupe IDB pour 2020 », a répété le Dr Ali.

« À l’heure de la stagnation des ressources destinées aux programmes liés au VIH, les investissements de la Banque islamique de développement axés sur le soutien à la lutte mondiale contre le sida sont les bienvenus », a déclaré M. Michel Sidibé lors de la signature. « Ensemble, nous allons nous efforcer de freiner la propagation des infections au VIH et des décès liés au sida. »

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays